Michel Petrucciani s'en est allé

Michel Petrucciani © DR

Pianiste prodige, Michel Petrucciani est décédé ce mercredi 6 janvier à l'hôpital Beth Israel de New York à l'âge de 36 ans.

Petrucciani était un des rares jazzmen français à s'être imposé sur le plan international.
Handicapé depuis l'enfance par une maladie rare, l'ostéogénèse imparfaite, qui avait stoppé sa croissance, Petrucciani avec sa frêle silhouette s'imposait sur toutes les scènes du monde et avait récemment triomphé à l'Olympia de Paris.

Né à Orange dans le sud de la France, il baigna très jeune dans l'univers musical. Il commença le piano à l'âge de quatre ans en jouant avec son père guitariste de jazz et son frère bassiste puis rencontra à l'âge de quinze ans deux jazzmen américains qui lui donnèrent sa première chance: Kenny Clarke et Clark Terry.
Après un premier album solo enregistré à l'âge de dix-sept ans, il part en tournée en 1980 avec Lee Konitz et s'installe en 1982 aux Etats-Unis.
Influencé par Bill Evans et à un moindre degré par Art Tatum et Keith Jarrett, Petrucciani était le pianiste des atmosphères nocturnes et envoutantes.

Premier artiste français à signer sur le prestigieux label de jazz Blue Note, il enregistra sept albums entre 1986 et 1994 qui viennent d'être réédités en décembre 98 par EMI.

"Petruche" comme l'appelaient ses amis voulait créer une école internationale de jazz en France. "C'est l'œuvre de ma vie . Je veux créer un lieu de jazz. Le jazz est en train de mourir" disait ce fils de guitariste de jazz.
La maladie l'aura emporté avant de réaliser ce rêve.