Les finalistes du Prix Découvertes RFI 2016

© DR

Ils sont dix. Ce sont les finalistes du Prix Découvertes RFI 2016. As Gang, Pamela Badjogo, Atis Constant, Daba, Kandia Kora, Minah, Angel Mutoni, Soul Bang's, Stella Afro et The Ben sont autant d'artistes aux origines et aux univers musicaux différents. Les internautes peuvent voter jusqu'au 19 octobre prochain pour leur artiste favori. Le jury, quant à lui, se réunira le 4 novembre, sous la présidence du rappeur Kery James. Voici donc une présentation de ces musicien(e)s du continent africain et d'Haïti.

Écoutez les dix finalistes sur Deezer

 

As Gang (Côte d'Ivoire)

 

 

 

As Gang est un groupe ivoirien de r'n'b composé de six artistes rappeurs, que sont Wiiz, Leo Dolce, G’ko Tekniki, Bazar Supersonic, Papsy et Neeboy. Leur carrière est lancée en octobre 2013. Le nom "As Gang" vient de "As"  qui est le diminutif du nom de leur quartier Arras, situé dans la commune de Treichville. Leur registre musical et leurs chorégraphies s’inspirent de sonorités et de danses africaines. Il  s’étend de la trap au rap en passant par l’afrobeat, le reggae, la dance hall, le ragga. Le groupe a déjà  participé à plusieurs festivals comme Hip Hop Enjaillement en 2014 et 2015. Un album est en préparation. Il devrait s'intituler On ti kpâ fort.

Page Facebook d'As Gang

Pamela Badjogo (Gabon/Mali)

 

 

 

Pamela Badjogo est née au Gabon et est installée au Mali depuis 2005. En 2007, elle remporte la 2e place de l’émission de télé-réalité musicale Case Sanga diffusée sur Africable. Elle travaille en tant que choriste tant en studio que sur scène (-M-, Salif Keita, Oumou Sangaré, Cheikh Tidiane Seck, Tiken Jah Fakoly, Danakil, Dee Dee Bridge Water….). Elle prête aussi sa voix à un des personnages de la comédie musicale Kirikou & Karaba. Parallèlement, elle poursuit sa carrière avec le groupe Bamakool Jazz dont elle fut la chanteuse entre 2011 et 2012. Pamela Badjogo est également une artiste socialement engagée, notamment dans la lutte contre les violences faites aux femmes avec le collectif les Amazones d’Afrique. Son premier album Mes couleurs est sorti en janvier 2016 avec une palette de sonorités blues et afro-jazz qui puise son inspiration dans les traditions bantoues et mandingues.

Site officiel de Pamela Badjogo

Atis Constant (Haïti)

 

 

 

Atis Constant est un auteur, compositeur et interprète haïtien. Il se consacre à la musique dès l'âge de treize ans en rejoignant un jeune groupe, The Three J’s. En 2010, 2011 et 2014, il participe au concours de chant Digicel Stars en Haïti : il finira en 8e position en 2010 et en 4e position en 2011 et 2014. Cette année-là, il sort Mizik se medikaman'm ("la musique est mon médicament") en collaboration avec P-Jay, le rappeur haïtien. En 2015, l’artiste publie en version numérique son premier album Mizik se medikaman'm qui comprend 12 morceaux.

Page Facebook de Atis Constant

Daba (Sénégal)

 

 

 

Née au Sénégal, Daba était danseuse hip hop et comédienne pendant toute son adolescence, avant d’apprendre la guitare en autodidacte à 17 ans. Elle écrit et compose en traversant les styles entre reggae dub, jazz et hip hop et les projets, tout en voyageant à travers le monde. À Paris, en 2010, elle est invitée par le collectif Blackboard Jungle sur une compilation qui portera le titre de son morceau Musical Raid. L’album intitulé Far Eye paru en 2012 sera le fruit d'une collaboration avec le groupe the Rockers Disciples, et sera nominé pour les Victoires du Reggae 2013. En 2013, Daba Makourejah revient définitivement au Sénégal et devient Daba, tout simplement. Elle sort Nawet son premier EP en juin 2016, où les grosses basses s'éclipsent tandis que des influences blues mandingues et résolument jazzy s'affirment. Les compositions originales oscillent entre jazz, musiques acoustiques ouest-africaines et nu-soul, où l’énergie spirituelle du reggae demeure. Sur scène, c'est en trio qu'elle présente ces nouveaux titres.

Page Facebook de Daba

Kandia Kora (Guinée)

 

 

 

Kandia Kora est issue d’une grande famille de griots. Virtuose de la kora, à tout juste 22 ans, il perpétue la tradition ancestrale tout en la mixant à des rythmes plus modernes empruntés au rap, au r'n'b, à la pop, au reggae, aux musiques du monde et afro-américaines. Dans ses textes aussi il mélange les genres, en chantant tant en langues vernaculaires comme le malinké, le soussou ou le peul, qu’en français ou en anglais. Il a déjà trois albums à son actif dont le premier est paru en 2009. IL collabore également en tant qu’instrumentiste avec de nombreux artistes : C2C, J.-L. Aubert  Mulatu Astatke, Tiken Jah Fakoly, Alpha Blondy, Zeid Hamdan, Takana Zion, etc.) Il a aussi composé deux titres de la BO du film d'animation Kirikou et les hommes et les femmes sorti en 2012. En 2016, il est nominé aux Kora Awards.

Page Facebook de Kandia Kora

Minah (Madagascar)

 

 

 

Minah est une chanteuse issue d’un quartier populaire de la capitale malgache. Elle s’inspire et chante le blues de son peuple. Choriste depuis 2009 dans le groupe de Tence Mena, elle prépare un album pour lequel elle a composé la majorité des titres et dont la sortie est prévue début 2017. Son style qu’elle qualifie de world fusion s’inspire de ses idoles internationales (Beyonce, Asa, Ayo, Angélique Kidjo, Bob Marley, Otis Redding, Diana King…) mais aussi des nombreuses et variées musiques de la grande île ainsi que de diverses collaborations avec des artistes et musiciens malgaches.

Page Facebook de Minah

Angel Mutoni (Rwanda)

 

 

 

Angel Mutoni, artiste rwandaise, fait partie de Dark Matter Entertainement (DME) crew avec Darkecy et Mike Kayihura, lequel l'a aidée à se professionnaliser. Elle a sorti sa première mixtape Epidemic of Words vol.1 en novembre 2013. Elle est suivie en 2014 par un EP intitulé Rise produit en grande partie par Barick Music, qui avait également collaboré sur la première mixtape. La deuxième sort en 2015, intitulée Epidemic Of Words Vol.2 : elle  contient 14 morceaux de différents styles. Angel Mutoni a aussi participé à différents festivals dont Kigali Up, DoaDoa et récemment Amani Festival2016 à Goma (RDC). Elle fait partie des artistes émergeants de la nouvelle scène rwandaise.

Page Facebook de Angel Mutoni

Soul Bang's (Guinée)

 

 

 

Soul Bang's, artiste guinéen, intègre son premier groupe de rap Micro Mega à 11 ans. En 2011, Soul Bang’s sort son premier album Dimedi. Il y chante en soussou, malinké, pular mais aussi en français et en anglais. En 2012, il sort son second projet (mix tape) Evolution Vol 1. Il a fait des collaborations avec des stars locales comme Banlieuz'art, Yoriken de Methodik, Takana Zion, mais aussi Disiz la Peste (France), 2 face (Nigeria), Medal King (Sierra Leone), La Section (Gabon)… Il commence l’enregistrement de son deuxième album en Virginie qu’il poursuivra en Guinée et en France La sortie prévue début 2017. Pendant son séjour aux USA, il a participé au projet musical Break The Silence en soutien aux jeunes filles enlevées par Boko Haram au Nigeria (#BringBackOurGirls). En 2015, il remporte le concours Impulse it organisé à Paris par l’association Perspective qui vise à promouvoir les talents cachés de la musique afro-caribéenne.

Page Facebook de Soul Bang's

Stella Afro (Madagascar)

 

 

 

Stella Afro est une chanteuse née à Madagascar. Son premier groupe Sisca lui permet de faire des tournées entre 2005 et 2008 dans les grandes villes de l’île avec des artistes tels que Hazolahy, Joajoaby Junior, Din Rotsaka, Oméga. Reconnue pour ses talents de chorégraphe, elle forme les meilleures danseuses des groupes malgaches.
Son premier disque Tu me manques déjà sort en 2010. Zavavy Stella devient Stella Afro en 2013, et après avoir fait plusieurs concerts avec Jaojoby le roi du salegy, elle sort un nouvel album La salegue et le rock. C’est une fusion de rythmes antillais, jazz rock mais aussi africains (ndombolo). Elle prépare désormais un album résolument rock pour lequel elle a pris en charge la direction artistique.

Page Facebook de Stella Afro

The Ben (Rwanda)

 

 

 

Né en Ouganda, Ben Mugisha alias The Ben est devenu dès 2008 un des artistes les plus adulés de la scène rwandaise, notamment avec son tube Amaso ku maso. Il a été primé aux Salax Music Awards en 2008-2009, élu meilleur chanteur r'n'b de l'année, titre qu’il a à nouveau obtenu en 2009-2010 ainsi que le prestigieux titre de meilleur artiste masculin. En 2010-2011, il obtient le prix de la chanson de l’année. En 2010, il collabore avec Mike-E Ellison et sort Turikumwe qui devient à son tour n°1. Mais c’est son tube I’m in love qui l’élève au statut de célébrité. 

Page Facebook de The Ben