Amadou & Mariam sous la boule à facettes

Amadou et Mariam. © Hassan Hajaj

Vingt ans après s’être révélés auprès du public français avec la chanson Je pense à toi suivie en 2004 du tube Dimanche à Bamako, Amadou & Mariam ont pris des couleurs disco qui contrastent avec leur propos, sur leur huitième album intitulé La Confusion en référence aux soubresauts qui agitent leur pays depuis quelques années.

On a parfois eu tendance à l’oublier ou simplement l’occulter : durant quelques années, il y a quatre décennies, un vent disco avait soufflé sur l’Afrique, apportant d’autres influences dans le son, les rythmiques, les arrangements, que les musiciens du continent ont naturellement cherché à associer à leur culture locale. La recette que se sont réapproprié Amadou & Mariam à leur façon pour ce nouvel album s’était avérée efficace dans bien des cas, comme avec la formation Mbamina, chargée de faire la première partie de Claude François lors de sa tournée africaine en 1977.

Si quelques récentes compilations ont eu la bonne idée de faire remonter à la surface certains enregistrements de cette époque, des artistes comme Bruno Hovart, à travers son projet Voilaaa, défendent toujours ce style brillamment en studio aujourd’hui, et c’est d’ailleurs à travers une mixtape du Voilaaa Sound System que le duo malien a commencé à dévoiler le contenu de ce disque au mois d’avril.

Quand Amadou évoque un retour aux "fondamentaux" pour présenter la démarche qui a prévalu, il ne faut donc pas imaginer que le guitariste-chanteur et son épouse ont renoué avec la formule sobre avec laquelle ils ont commencé à se faire connaître hors d’Afrique, il y a tout juste 20 ans. Il s’agit plutôt d’affirmer ses choix sans se cacher derrière une collaboration prestigieuse jouant éventuellement le rôle de faire-valoir (Manu Chao, Damon Albarn, Bertrand Cantat…).

Autour d’eux, et pour concrétiser leurs intentions, s’est donc constituée une équipe de jeunes musiciens avec une identité déjà prononcée : le Français Adrien Durand, à qui a été confiée la mission de réaliser et produire ce disque, est le fondateur du groupe électro disco Bon Voyage Organisation, dont est aussi membre le guitariste présent ici.

L’alchimie fonctionne avec les voix et les textes d’Amadou et de Mariam, marqués par la situation dans laquelle se trouve leur pays, en proie à des troubles inquiétants depuis cinq ans. Difficile d’y voir clair dans le jeu des protagonistes de tout bord : "La souris qui joue avec le chat, le chat qui joue avec le chien, le chien aussi avec le lion… On ne sait plus où donner de la tête", chante Amadou dans La Confusion, qui donne son nom à l’album.

L’écriture a gardé cette simplicité, avec des accents parfois moralistes, comme sur Bofou Safou où Mariam explique qu’"il faut travailler dans la vie, il faut pas croiser les bras dans la vie"… Une leçon qui s’écoute en dansant !

Amadou & Mariam La confusion (Because) 2017

Site officiel d'Amadou et Mariam
Page Facebook d'Amadou et Mariam