Les news de Couleurs tropicales avec Dobet Gnahoré

La chanteuse ivoirienne Dobet Gnahoré. © Thomas Skiffington

La chanteuse ivoirienne Dobet Gnahoré et la chanteuse camerounaise Blanche Bailly ont répondu à l’invitation de Claudy Siar dans Couleurs Tropicales pour interpréter en live 2 titres de leurs répertoires respectifs. Morceaux choisis de ce moment "pur divas".

Dobet Gnahoré, une des figures des musiques africaines à l’international, est venu présenter son 5e album afro-electro Miziki. Elle a baptisé son album ainsi car la musique est son battement de cœur, son métronome. Et Miziki signifie "musique" dans plusieurs langues africaines. L’artiste ivoirienne s’exprime d’une voix posée, et décrit son Afrique, l'amour pour son continent.

Il faut savoir que Dobet Gnahoré est installée en France depuis quelques années. C’est donc tout naturellement qu’elle a conjugué ses racines panafricaines et ses goûts électriques pour son dernier opus, offrant une afro-électro-pop à son image, le tout sous la houlette de l’instrumentiste Nicolas Repac qui a déjà collaboré avec Mamani Keïta entre autres.

Elle qui d’habitude utilise différentes langues africaines, même celles qu’elle ne parle pas, chante cette fois en bété, sa langue maternelle. Ses textes parlent d’éducation, de combat féministe ou encore d’amour et le résultat est surprenant. Vous pouvez réécouter sa prestation en live et son interview ici.

La sulfureuse Blanche Bailly

Blanche Bailly est une femme libre qui l’exprime à travers sa musique, son apparence physique et ses principes. Originaire de la ville de Kumba au Cameroun, elle s’est installée en France à l’âge de 13 ans avant de rejoindre la ville de Londres après son baccalauréat. Déjà bien installée dans le monde du travail, elle décide de tout quitter en 2015 afin de se lancer dans la musique.

Dans Couleurs Tropicales elle a interprété le titre Mimbayeur, l’un de ses plus grands succès qui raconte l’histoire d’une rupture, un titre en collaboration avec le rappeur camerounais Mink’s. Âgée de 23 ans aujourd’hui, Blanche Larinette Tatah de son vrai nom se dit libre, elle assume son corps de "femme noire" et en a fait une force, elle qui en avait honte pendant très longtemps. Actuellement en tournée "showcase" européenne, elle était en concert à Sarcelles le 8 juin dernier. Revivez son Live et son interview dans Couleurs Tropicales.

Des nouvelles par téléphone

L’artiste congolais Big Tyger a présenté sa nouvelle chanson Nzambe. Lui qui a fait sa rencontre avec le hip hop en tant que danseur du groupe Dance For Me en 2011 a vu son amour pour le rap l’emporter. C’est en 2013 qu’il intègre le célèbre label congolais Belle Rage Music, et qu’il forge son expérience. Vous pouvez réécouter son passage dans Couleurs Tropicales ici.

La chanteuse martiniquaise Albanne a présenté sa nouvelle chanson À toi. L’ex-danseuse et mannequin a fait ses débuts dans la musique grâce à Jean-Pierre Ramirez, un saxophoniste de Kassav'. En 2005, elle crée le groupe Fourdom avant de se lancer en solo en 2006 et d’enregistrer son premier disque. Écoutez son passage dans Couleurs Tropicales ici.

La chanteuse congolaise Nelly M a présenté sa nouvelle chanson Positionné. Nelly Moukoko de son vrai nom est une artiste de la scène urbaine congolaise. Mais elle est également camerounaise et c’est en 2015 qu’elle s’est fait remarquer lors du concours Hip Hop Talent Search au Cameroun où elle a fini 2e à Mutzig star. Écoutez sa présentation dans Couleurs Tropicales ici.

Dans le reste de l’actualité

Banlieuz’art, la valeur sûre de la scène urbaine guinéenne. Les Guinéens de Banlieuz’art ont rendu une visite surprise à Couleurs Tropicales pour présenter leur album Koun faya koun kalanke, sorti le 11 mars 2018. Crée en 2004 avec Konko Malela et Soul Dag'One, le duo phare de la banlieue de Conakry est de passage à Paris pour enregistrer quelques titres en studios avec Black M, Eddy Kenzo l’Ougandais, Sidiki Diabaté le Malien, Wally Seck le Sénégalais ou encore Serge Beynaud l’Ivoirien. Banlieuz’art a su trouver son style dévolu à la rue et qui se veut être la voix de tous les "gosses" de l’ombre. Leur rap est militant et refuse de céder sous le poids de la corruption et des xénophobies sociétales. Ils seront dans le projet "Afrique" de l’ex-membre de Sexion d’Assaut à paraître chez Sony Music en 2018.

La Fondation Manasse, invitée de la Génération consciente. Esther Ase, vice-présidente et porte-parole de la fondation Manassé qui a pour objectif de contribuer à l’éducation et à la scolarisation des enfants d’Afrique, et plus particulièrement ceux de la République Démocratique du Congo. Afin de se présenter, l’association organise une foire samedi 23 juin 2018, de 14h à 17h, à la Maison des Associations du 16ème arrondissement, à Paris.

Retrouvez l'émission Couleurs Tropicales, du lundi au vendredi à 20h10 TU (22h10 heure de Paris) à l’antenne de RFI, sur le site musique.rfi.fr et sur les réseaux sociaux. Si vous souhaitez envoyer vos chansons et communiquer sur vos événements musicaux, envoyez un mail à couleurs.tropicales@yahoo.com.