Les News de Couleurs Tropicales aux Nuits d'Afrique à Montréal

Nuits d'Afrique 2018 à Montréal. © RFI/Couleurs Tropicales

Couleurs Tropicales était à la 32e édition du Festival international Nuits d’Afrique qui a eu lieu à Montréal du 10 au 22 juillet 2018. L’occasion pour Claudy Siar de rencontrer les artistes présents sur les scènes, en salles et à l’extérieur.

Prince Yannick, Dicko Fils et Suzanne Rousseau, directrice du festival

Depuis 1987, les éditions du Festival International Nuits d'Afrique se suivent en encourageant le meilleur des répertoires traditionnels et modernes dans l’esprit de grande famille et de fête magique. Tous les grands noms de la scène world internationale sont passés par le festival, de Youssou N'Dour à Papa Wemba.

Pour cette édition, lors de la première journée, Claudy Siar est allé à la rencontre de Prince Yannick (Congo), Dicko Fils (Burkina Faso) et Suzanne Rousseau, la directrice du festival. Né à Kinshasa en RDC, Prince Yannick est un artiste qui vit à Paris et qui a commencé sa carrière en étant batteur de feu King Kester Emeneya. Dicko Fils est un musicien burkinabé d’origine fulbe qui s’est approprié le kamale n’goni, devenu sa marque de fabrique. Vous pouvez réécouter leur prestation en live dans Couleurs Tropicales ici.

Kabey Konaté, Alioune Guisse et Lamine Touré, fondateur du festival

Kabey Konaté est un Burkinabé né dans le nord-est de la Côte d’Ivoire. Bercé par les chants de sa mère griotte et par les percussions de son frère aîné, dès sa petite enfance il baigne dans la musique. Mais c’est en dansant que Kabey fait ses premiers pas sur scène. En 2005, en raison de la guerre civile ivoirienne, il s’en va poursuivre sa carrière dans son pays d’origine, le Burkina Faso.

En 2006, pour la première fois, il joue ses chansons en première partie d’un concert d’Alpha Blondy. En 2010, paraît son premier album, Douaou, fruit de multiples collaborations. Un maxi suivra en 2014, African Elections.

Alioune Guissé a très tôt eu un goût prononcé pour la musique. Vainqueur en 1992 du concours de chanson d'Oscars des vacances, émission télévisée qui a vu éclore plusieurs talents de la musique sénégalaise, il est tout de suite considéré comme une révélation. À New York en 2000, il intègre le groupe ouest-africain Maimouna Keita African Dance Company. Puis, de retour au bercail en 2004, il sort son premier album solo intitulé Macha Allah. Il a été par ailleurs l'artiste "Découverte 2012" de l'Institut français de Dakar. En 2015, lors des Chicago music Awards, Alioune reçoit le prix du Best African entertainer. Revivez leur live et leurs interviews dans Couleurs Tropicales.

Degg J Force 3, Nya Soleil et Bobo

Degg J Force 3 ("la vérité force 3" en wolof, les trois forces étant le juste, le bon et le vrai) est un groupe fondé en 1997 dans la commune de Kaloum à Conakry, en Guinée, par les deux frères Moussa M’Baye et Ablaya M’Baye (alias Skandal) et Moussa Camara (alias 2pac). Entre rap, afro-reggae et dancehall, le trio se distingue par son engagement politique et social. Au cours des années 2000, le groupe multiplie les collaborations fructueuses avec le groupe de rap guinéen Silatigui ou encore avec le reggaeman Takana Zion. En 2015, ils enregistrent le single Gbin Gbin Soo avec comme invité le groupe Banlieuz’Art puis en 2017, parait leur nouvel album, Dynastie.

Né à New Bell Douala, Cameroun, l’auteur-compositeur-guitariste Nya Soleil élabore un son afro-multigroove, le fruit d'une vision musicale prenant source dans ses roots 6/8 bamileké qu'il façonne dans un groove tonifiant d'afrojazz, ben skin et mangambé mixé à d'autres univers, afrobeat, reggae, funk.

Bobo, alias William Atchouellou, parfois aussi surnommé Willy Bobo, est originaire de la Côte d’Ivoire. À la fois chorégraphe, danseur et chanteur, il a foulé les scènes de l’Afrique de l’Ouest, de l’Europe, du Canada, des États-Unis et du Mexique. Revivez leur live et leurs interviews dans Couleurs Tropicales.

Naxx Mwa Ndaya, Dakka, Carine au Micro et Banda Kakana

Née sous le soleil de la RDC, Naxx découvre sa passion pour la musique à l'âge de 9 ans et participe à plusieurs chorales de différents styles. Auteure, compositrice et interprète, influencée par la musique classique et la musique populaire de son pays, elle montre à travers ses compositions, sa passion pour les différents rythmes d’Afrique. Dakka est quant à lui, un enfant de l’exil, un artiste obligé de se plier aux aléas de l’histoire et de son histoire pour vivre son art.

Né en Côte d’Ivoire de parents maliens, il se passionne très tôt pour le reggae. À l’image de ses modèles Alpha Blondy, Ismaël Isaac, Koko Dembélé et Tiken Jah Fakoly, il dénonce avec véhémence les injustices sociales, la pauvreté et la corruption.

Banda Kakana est le groupe crée par Yolanda Kakana et le producteur et guitariste Jim Gwaza (Azarias Arone Nhabete). Depuis sa formation, le groupe collectionne les décorations au Mozambique : révélation, meilleure voix, meilleure fusion, meilleur groupe. Un festival de récompenses. Revivez leur live et leurs interviews dans Couleurs Tropicales.

U.N.I.K., Kenzow et Tété

U.N.I.K. ou encore United Nation In Kompa est un groupe montréalais de musique haïtienne, fondé en 2010 par 4 frères et un cousin. U.N.I.K. crée de la musique avec laquelle vous pouvez facilement vous identifier en abordant des sujets comme l’amour, les relations et la vie au quotidien. Jusqu’à présent, le groupe a offert diverses prestations en Amérique du Nord. U.N.I.K. est actuellement composé de huit musiciens, tous originaires d’Haïti.

Kenzow est un jeune artiste auteur-compositeur-interprète, originaire du Burkina Faso qui a posé ses bagages à Montréal il y a deux ans, après un passage par la France. On peut d’ailleurs l’entendre jouer de la musique dans les rues de Montréal ou dans le métro. Avec des sonorités afropop urbaine et reggae dans le style d’Afrique de l’Ouest, Kenzow souhaite toucher et émouvoir le plus de monde possible, peu importe les origines. Très inspiré, le musicien passe son temps à la recherche de nouvelles sonorités, souvent accompagné de sa guitare. C'est le fils du célèbre réalisateur Idrissa Ouedraogo.

Tété, que l’on ne présente plus, est né au Sénégal. Il déménage en France à l’âge de deux ans suite au divorce de ses parents. Sa mère écoute les Beatles, Bob Dylan ou les classiques du jazz, lui communiquant son goût pour la musique. Tété découvre la guitare à l’âge de 15 ans, époque à laquelle il écoute également beaucoup de hip hop. En 2004, Tété enregistre À la faveur de l’automne, confirmant son talent d’écriture et de chanteur. L’album est salué par le public et la critique, et il en est de même deux ans plus tard avec son troisième opus, Le sacre des lemmings, conçu comme un recueil de fables et mêlant des titres aux sujets intimes et d’autres plus engagés. Revivez leur live et leurs interviews dans Couleurs Tropicales.

Les thématiques des chroniqueurs

Du lundi 30 juillet au vendredi 3 août, retrouvez une programmation spéciale dédiée aux thématiques des chroniqueurs de Couleurs Tropicales avec Céline Guillaume qui propose un gros plan sur les chansons qui dénoncent les relations amoureuses, Diane Marois qui concocte une spéciale consacrée aux artistes féminines qui bousculent les idées reçues, Brice Albin, notre correspondant au Cameroun, qui propose une spéciale consacrée aux tubes africains plagiés ou repris à l’étranger, Malik Boulibaï qui consacre sa spéciale au reggae, Hortense Volle qui décrypte le son qui fait vibrer toute l'Afrique du Sud, Vanessa Meflah qui présente une spéciale consacrée aux 20 ans d'un album culte : The Miseducation of Lauryn Hill, Keyla Soulèz Siar qui offre une spéciale consacrée aux musiques afro-américaines et enfin Vanessa Meflah qui consacre une spéciale à la nouvelle scène britannique. Retrouvez l'émission Couleurs Tropicales, du lundi au vendredi à 20H10 TU (22H10 heure de Paris) à l’antenne de RFI, sur le site musique.rfi.fr et sur les réseaux sociaux. Si vous souhaitez envoyer vos chansons et communiquer sur vos évènements musicaux, envoyez un mail à couleurs.tropicales@yahoo.com.