Afro-club, le hit des platines avec Still Fresh et N’Seven 7

Le musicien nigérian Mr Eazi lors d'un concert de charité à New York, octobre 2017. © Monica Schipper/Getty Images North America/AFP

L’actualité des sorties afro-dancefloor est rythmée cette semaine par DJ Snake, Dadju, Still Fresh, N’Seven 7, Mr Eazi et Teddy Benzo.

Still Fresh de retour avec Sade
La chanteur malien Still Fresh continue de faire vivre son projet Trapop en dévoilant Sade. Toujours capable de proposer des ambiances légères et des mélodies entraînantes, Still Fresh fait un beau clin d'œil à la chanteuse britannique de jazz et de soul et nous embarque dans sa vie amoureuse vécue pleinement avec une jeune femme dont la ressemblance avec la chanteuse Sade justement, dans ses jeunes années, est assez troublante. Muni de sa caractéristique vocale désormais largement identifiable sur une production de Biggie Jo, entre cloud et rythmique afro-caribéenne.

DJ Snake invite Cardi B, Selena Gomez et Ozuna dans Taki Taki
Après ses collaborations avec Ed Sheeran ou French Montana, DJ Snake s'entoure d'un trio de choc pour son nouveau single Taki Taki. Cardi B, Selena Gomez et Ozuna, trois méga stars d’origine latine pour annoncer le deuxième album de DJ Snake en bonne voie pour devenir un hit des clubs. Ozuna est un chanteur très populaire de trap latino venu de Porto-Rico. Le producteur parisien DJ Snake qui a la réputation de soigner ses clips y apparaît comme Thor au milieu de la foudre, Cardi B devient Medusa la reine des serpents et Selena Gomez fait monter la température en pleine jungle. Effet réussi: en moins de 48 heures, le clip de Taki Taki cumule déjà plus de 14,5 millions de vues.

Dadju dévoile Jaloux pour la réédition de Gentleman 2.0
Un seul album solo aura suffi à Dadju pour s’imposer comme l’un des plus gros vendeurs de l’industrie musicale française. Dès ses débuts en 2012 au sein du groupe The Shin Sekaï qu’il formait avec Abou Tall, Dadju s’était démarqué par sa voix. Un don qu’il a développé sans se presser, jusqu’à s’imposer comme l’un des meilleurs artistes français de pop urbaine. Désireux d’aller plus loin et d’atteindre le Disque de diamant, fixé à 500 000 ventes, Dadju avait annoncé le 7 septembre la sortie d’une réédition contenant 10 inédits avec des invités de marque tels que Kalash, Vegedream, MHD, Alonzo et Naza. Dans Jaloux, Dadju est seul. Il décrit les sentiments possessifs qui sont les siens dans une relation amoureuse.

N’Seven 7 continue de faire danser avec Mamakota
Le quatuor de la région parisienne N’Seven 7 a surpris avec son titre Mamakota. Originaire des deux Congo et du Sénégal, Lewarra, SKB, Djo, Lasky et KRS ont su allier le rythme entraînant du ndombolo, de l’afrotrap et du coupé-décalé. Mamakota est un hymne aux mamans africaines qui, malgré les difficultés financières, font des festins pour la famille et organisent des barbecues pour faire plaisir aux enfants. Des paroles légères sur un son efficace. Spéciale recommandation

Mr Eazi détient les clés de la ville dans Keys To The City
Le Nigérian Mr Eazi est de retour avec son nouveau single Keys To The City. Actuellement, il est en studio pour peaufiner son deuxième album Life Is Eazi : Accra to Lagos vol.2 et c’est sur son compte Instagram qu’il avait dévoilé la playlist de 13 titres que comptera cet opus. De nombreux featuring sont attendus, notamment avec le Britannique Giggs ou encore celui avec Diplo de Major Lazer. Keys To The City a été dévoilé le 4 octobre et s’est déjà emparé des pistes de danse sur le continent.

Teddy Benzo & Quincy Alfred, de Pointe-Noire à l’International
Le Congolais Teddy Benzo s’est associé à l’Américain Quincy Alfred pour concocter l’album International Super Stars. Un album produit par le label indépendant Belle Rage Music. International Super Stars est un album de 9 titres qui est le mélange de deux cultures hip hop, l’une de Pointe-Noire au Congo et l’autre de Houston au Texas. Cette diversité se retrouve dans le titre Africa en featuring avec Maalash. Il y a également la participation de la nouvelle scène congolaise tels que Big Tyger, Nestelia, Frangos, et Mixtone. Le tout composé par Zeus Million, beatmaker de talent.

Dans le reste de l’actualité

Booba et Kaaris condamnés par la justice française
Le verdict est tombé : suite à leur violente bagarre à Orly, le tribunal de Créteil a condamné Booba et Kaaris à une peine de 18 mois de prison avec sursis ainsi qu'à 50.000 euros d’amende. Les autres proches des rappeurs ont écopé jusqu'à 12 mois de prison. Aucun des artistes n'a réagi au verdict pour le moment. En parallèle de cette affaire avec la justice française, Booba a repris sa carrière en main. Alors qu'il vient de dévoiler son nouveau single baptisé BB, il sera en concert à Paris La Défense Arena, située à Nanterre, ce samedi 13 octobre devant 40.000 fans. De son côté, Kaaris annonce l'arrivée de son prochain album avec un nouveau titre Aborigène.

Les American Music Awards rendent hommage à Aretha Franklin
la fête était belle à Los Angeles pour les American Music Awards. Une cérémonie marquée par de nombreuses performances Alors que Mariah Carey, Twenty One Pilots, Shawn Mendes ou Post Malone se sont succédé sur scène pour interpréter leurs derniers singles respectifs, Jennifer Lopez a une nouvelle fois créé l’événement et offert un single inédit au public des American Music Awards 2018. Un hommage émouvant a été rendu à Aretha Franklin.

Retrouvez les titres les plus diffusées dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer avec RFI Musique.