LES FRANÇAIS AU TOP

Paris, le 18 juin 2002 - Des lolitas (Lorie, Alizée) aux gloires éternelles (Piaf, Bécaud, Aznavour) en passant par le rock, le rap, les musiques du monde et électroniques, la musique made in France s’écoute vraiment de 7 à 77 ans. Revue de détails des succès à l’export du printemps 2002.

Collection printemps 2002

Paris, le 18 juin 2002 - Des lolitas (Lorie, Alizée) aux gloires éternelles (Piaf, Bécaud, Aznavour) en passant par le rock, le rap, les musiques du monde et électroniques, la musique made in France s’écoute vraiment de 7 à 77 ans. Revue de détails des succès à l’export du printemps 2002.

L’époque est aux lolitas. Tout le printemps, un vent léger a soufflé sur les classements de ventes de disques à l’étranger. C’est l’Alizée. Révélée par l’émission Graines de stars et produite par le duo Mylène Farmer-Laurent Boutonnat, la jeune Corse, 17 ans, est depuis deux ans la star des ados. Avec Moi…lolita, la notoriété d’Alizée a largement dépassé les frontières de la francophonie pour s’établir comme un véritable tube européen. Les derniers réticents ont capitulé ces derniers mois (surtout l’Italie où le titre est n°1 depuis plusieurs semaines). Du coup, l’album Gourmandises s’impose en Allemagne (72ème), en Espagne (22ème), en Italie (27ème), en Estonie (22ème), en Slovaquie (18ème), en Hongrie (30ème), en Finlande (26ème). Récompensée de son flair, Mylène Farmer tire son épingle du jeu : outre les pays francophones, Les Mots, la compilation de ses plus grands succès, s’est placée 18ème en Grèce et 5ème en Estonie.

Le créneau ‘pop pré-pubère’ est aussi occupé par Lorie, 19 ans, présentée comme la Britney Spears française. Propulsé par la chanson Près de moi, l’album Près de toi a séduit certes les Belges (8ème en Wallonie) et les Suisses (18ème), mais aussi les Canadiens (20ème), chez qui Lorie était récemment en tournée promo. Nouvelle venue, Jenifer, la célèbre diplômée de la Star Academy de TF1, parviendra-t-elle à détrôner Alizée et Lorie ? Son premier album, en tout cas, démarre plutôt bien en Wallonie (n°1) et en Suisse (n°9).

Chanson nostalgie

La mort de Gilbert Bécaud, le 18 décembre dernier, n’a pas enterré la grande tradition de la chanson française. Depuis le début de l’année, différentes compilations de celui que ses fans surnommaient ‘Monsieur 100 000 volts’ se sont illustrées en Belgique (Beaucoup de Bécaud, 37ème dans les Flandres, 19ème en Wallonie), en Grèce (Best Of Bécaud, 44ème), au Canada (Encore plus de Bécaud, 109ème), au Portugal (Et maintenant, 14ème), en Allemagne (Grosse Erfolge, grosse Chansons, 79ème) et aux Pays-Bas (Her Beste Van, 60ème), sans oublier l’album posthume (9ème en Wallonie, 37ème en Grèce). Passée l’émotion Bécaud, on pourrait croire les stars d’antan définitivement reléguées dans les oubliettes de l’histoire. Il n’en est rien.

Régulièrement, Edith Piaf revient par l’entremise de best of qui, ces derniers mois, ont atteint les charts danois (26ème), argentin (59ème), estonien (72ème) et même nord-américain (8ème du classement Classical de Billboard). Idem pour Charles Aznavour, présent sur les tablettes en Grèce (20 chansons d’or, 26ème), au Canada (25 grands succès, 22ème), aux Pays-Bas (Het Beste Van, 14ème), au Danemark (Greatest Hits, 62ème) et en Estonie (L’Essentiel, 71ème), et Nana Mouskouri, listée en Corée du Sud, au Brésil, en Allemagne, en Grèce, en Estonie et au Venezuela.

Revival rock

Ce printemps a même vu refleurir quelques vieilles gloires du rock français. Adulé par les ados dans les années 80, méprisé la décennie suivante, le groupe Indochine, après bien des malheurs (la mort de Stéphane, frère du chanteur Nicola et cofondateur du combo), revient à son plus haut niveau commercial. Le récent Paradize cartonne en France mais aussi en Wallonie (n°1) et en Suisse (n°31).

Si Indochine, malgré l’insuccès, a toujours poursuivi son chemin, Niagara a rendu les armes il y a déjà une dizaine d’années. Depuis, le duo Daniel Chenevez-Muriel Moreno a pris des chemins solo qui n’ont jamais croisé la route du succès. Ingrat, le public les remet en scelle grâce à Flammes, la première compilation de Niagara (23ème en Wallonie, 54ème en Suisse). Les Noir Désir, eux, n’ont jamais quitté le devant de la scène. Des visages des figures, leur dernier album, accroît encore leur audience, jusqu’en Turquie où le disque est n°1, en Italie (26ème), aux Pays-Bas et en Pologne, où le single Le Vent nous portera est un succès radio.

La nouvelle vague est représentée par Dolly (52ème en Suisse avec Plein air) et surtout par Saez. Couronné lors des Victoires de la Musique 2002, Saez s’est récemment distingué au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle française, en offrant en téléchargement gratuit sur Internet une chanson anti-FN, dont les paroles ont été opportunément reproduites sous forme de publicité dès le lendemain dans le quotidien Libération. Quoiqu’il en soit, God blesse grimpe tant en Wallonie (26ème) qu’en Suisse (52ème).

Renouveau

Patricia Kaas change de registre. La Lorraine la plus célèbre au monde fait ses débuts d’actrice au côté de Jeremy Irons, dans And Now Ladies And Gentlemen, le nouveau Claude Lelouch. D’une pierre deux coups, la Kaas, en interprétant les chansons du film, s’offre une double actualité disque-cinéma, comme une star américaine. Collection de reprises en français et en anglais de grands standards bien de chez nous (Ne me quitte pas, Mon homme, Les Feuilles mortes…), Piano Bar séduit au-delà du cercle restreint des amateurs de Lelouch, principalement en Allemagne (12ème), en Autriche (38ème), en Suisse (6ème), en Wallonie (6ème), en Grèce (31ème) et en Russie (5ème dans les magasins RBC).

Ce n’est pas un retour, c’est une résurrection. Renaud n’avait plus enregistré depuis sept ans. Plongé dans la dépression, Renaud s’imbibait d’alcool en même temps que s’asséchait sa plume pourtant bien trempée. Guéri de l’alcoolisme, il revient avec Boucan d’enfer, son album le plus personnel, prélude à une tournée qui s’annonce comme un des événements de l’automne prochain. Car l’ex-loubard de la chanson possède toujours un public considérable. Depuis sa sortie il y a un mois, Boucan d’enfer tient le haut du pavé en France, et dans le reste de la francophonie : 1er en Wallonie, 2ème en Suisse, 79ème au Canada.

Québec au top

On en a désormais l’habitude, les chanteurs québécois sont chez eux en France où leur succès ne se dément pas depuis l’avènement de Céline Dion. Le nouveau Lynda Lemay, Les Lettres rouges, s’est d’emblée hissé à la 5ème position des Tops canadien et suisse, et 3ème en Wallonie.

Représentante de la France lors de l’Eurovision 2001, la québécoise Natasha St-Pier n’a pas remporté le fameux concours mais n’a pas tout perdu pour autant : elle a gagné un public. Fraîchement sorti, l’album De l’amour le mieux s’est déjà classé 30ème au Canada, 12ème en Suisse et 3ème en Wallonie. Quant à Garou, il poursuit sa belle carrière. Désormais sous l’aile protectrice du producteur René Angelil (le René de Céline), il tente une carrière internationale entamée l’hiver dernier avec Sous le vent, son duo avec Céline Dion. Son premier album, Seul, est presque disque d’or en Pologne (4ème du Top), et s’accroche en Suisse (17ème) et en Wallonie (18ème), après un an et demi de présence ininterrompue. Egalement dans les bacs, Seul… avec vous, qui restitue sa tournée 2001, maintient le cap en Belgique (16ème en Wallonie) et en Suisse (52ème).

Rap et électronique

Petite actualité rap cette saison. Primés aux Victoires de la musique 2000, curieusement silencieux depuis, le groupe 113 revient et «fout la merde» (c’est le titre de leur dernier album, classé 70ème en Suisse et 32ème en Wallonie). Sinon, seuls Arsenik (Quelque chose a vécu, n°27 en Wallonie) et surtout Rohff, son tube Qui est l’exemple et son album La Vie avant la mort (26ème en Wallonie, 89ème en Suisse) se sont fait remarquer.

Hormis After The Playboy Mansion de Dimitri From Paris (8ème du Top Electronique aux Etats-Unis, 12ème en Australie, 22ème en Grèce, 46ème au Danemark), en l’absence de grosses sorties dans les bacs, ce sont les compilations thématiques qui occupent le devant de la scène électronique. Le quatrième volume de la série Buddha Bar sort du lot aux Etats-Unis (6ème du classement… World Music) mais aussi sur des marchés inattendus, comme Chypre (12ème dans les magasins Musical Paradise) et les Emirats Arabes Unis (n°1 chez Music Masters). Café Del Mar Volume 8 réalise de bons résultats en Argentine (91ème), tout comme le second volet des Paris Lounge aux Etats-Unis (13ème du Top World Music).

De France ou d’ailleurs

En revanche, les musiques du monde, dont raffolent les producteurs de disques français, reprennent des couleurs. Le deuxième album des rappeurs cubains d’Orishas, Emigrante, cartonne en Suisse (7ème), au Portugal (8ème), en Espagne (19ème), en Belgique (28ème en Wallonie, 58ème dans les Flandres) et, dans une moindre mesure, en Allemagne (80ème). Quant à Gotan Project, projet mariant influences argentines et musiques électroniques, on retrouve l’album La Revancha Del Tango classé en Autriche (14ème), en Italie (27ème), en Norvège (20ème), en Wallonie (68ème) et en Allemagne (5ème meilleure vente d’albums World Music).

Vedettes confirmées, Angélique Kidjo et Salif Keïta se rappellent au bon souvenir de leurs fans, la première avec Black Ivory Soul (dans le Top 10 des classements World Music en Allemagne et aux Etats-Unis, 71ème meilleure vente en Suisse, 64ème en Estonie, 80ème au Danemark), le second avec Moffu (n°2 des classements World Music aux Etats-Unis et en Allemagne, 17ème du Top 50 grec).

A noter enfin le bon accueil réservé à la version italienne de Notre-Dame de Paris (22ème de l’autre côté des Alpes), le retour réussi de Paris Combo et ses airs teintés de jazz manouche (leur troisième opus, Attraction a atteint aux Etats-Unis le Top 10 du classement World Music) et la persistance du succès de la bande originale du film Amélie Poulain par Yann Tiersen, qui reste classé dans une douzaine de pays.

Prochain relevé des compteurs : fin août. A bon entendeur…

Gilles Rio