Disparition d’un des Frères Jacques

Il fut juriste, puis militaire de carrière avant de se tourner vers le théâtre. André Bellec avait créé en 1944, le célèbre quatuor Les Frères Jacques. L'artiste est mort le 3 octobre dernier, il avait 94 ans.

André Bellec nous a quittés

Il fut juriste, puis militaire de carrière avant de se tourner vers le théâtre. André Bellec avait créé en 1944, le célèbre quatuor Les Frères Jacques. L'artiste est mort le 3 octobre dernier, il avait 94 ans.

C’est en 1944 qu’André Bellec, originaire de Saint-Nazaire a l’idée de former cette mini-troupe baptisée, les Frères Jacques, référence à l’expression "faire le Jacques", "faire l’idiot". De La confiture à l’Entrecôte en passant par Les fesses, leur répertoire de près de quantre cents titres, a connu un succès mondial. Boris Vian, Georges Brassens, Léo Ferré ou encore Jacques Prévert sont au générique de leurs auteurs fétiches.

Flanqués sur scène de leurs célèbres justaucorps, collants, gants et chapeaux, Les Frères Jacques se sont produits dans près de soixante-dix pays. Un succès scénique international qui a commencé dès 1951. Plus qu’un simple récital, leurs spectacles mélangeaient chants, comédies et mimes. Le concept restait cependant minimaliste : le quatuor à la gestuelle particulière, était accompagné d’un seul pianiste, jouant uniquement avec leurs tenues, sans aucun artifice. 1982 marque la date de leur dernière tournée. Un an plus tard, ils laissent définitivement tomber le rideau sur leur carrière et leurs 130 paires de gants, 450 collants et 140 paires de chaussures utilisés en 40 ans.

Au sommet de leur gloire dans les années soixante et soixante dix, les Frères Jacques font à jamais partie de l’histoire de la chanson française. Leur humour, leurs tenues moulantes, leur jeu de scène font encore office de référence pour quelques artistes de la génération actuelle comme le groupe Chanson Plus Bifluoré, Vincent Delerm ou Thomas Fersen dont l’un de ses textes s'intitule Faire le Jacques.

François Soubeyran étant décédé il y a six ans. Des quatre Frères Jacques, ne reste aujourd’hui que la moitié : Georges Bellec, le frère d’André, 90 ans, et Paul Tourenne, 85 ans.