Revolver

Des Beatles pour le nom en passant par Abbey Road pour le son, Revolver vit comme beaucoup sa pop à l'heure anglaise. Pour se démarquer, le trio français ne se contente pas de ressasser le répertoire des Fab four, il s'imprègne également de la musique baroque du XVIIe  siècle. Résultat : Music for a while, premier album aux mélodies dépouillées et aux harmonies vocales étoffées.

Music for a while

Des Beatles pour le nom en passant par Abbey Road pour le son, Revolver vit comme beaucoup sa pop à l'heure anglaise. Pour se démarquer, le trio français ne se contente pas de ressasser le répertoire des Fab four, il s'imprègne également de la musique baroque du XVIIe  siècle. Résultat : Music for a while, premier album aux mélodies dépouillées et aux harmonies vocales étoffées.

Certains se rencontrent sur les bancs de l'école ou aux bords des bacs à sable. Pour Jérémie et Ambroise, ce sera dans les chœurs de la maîtrise Notre-Dame-de-Paris. Si Jérémie persévère dans la musique classique en étudiant le chant lyrique et le violoncelle, Ambroise se dirige lui, résolument vers la pop. Il teste ses premières compositions avec Christophe, un ami guitariste, rencontré au lycée.

A la faveur du hasard, les deux anciens choristes se recroisent en 2006. Même si les univers diffèrent, le courant repasse aussitôt. En septembre, Jérémie au violoncelle, Christophe à la guitare et Ambroise au chant commencent à répéter sous le double signe de la pop et de la musique baroque. Après un premier maxi alléchant, Revolver sort aujourd'hui son premier album.

Nul besoin d'exhumer ses livres d'histoire pour savourer Music for a while. Si les trois musiciens citent volontiers Henry Purcell comme influence dominante, l'album propose douze titres de pop canonique dans la (très longue) lignée du répertoire des Beatles. On jurerait même entendre Paul Mc Cartney sur You drove me home ou des arrangements typiquement Abbey Road sur Luke, Mike & John.

Mais loin de donner dans le simple exercice de style, Revolver se démarque par un sens redoutable des harmonies vocales, hérité de la musique baroque. Sans ostentation, le trio fait mouche avec l'inaugural Birds in Dm, le tube hédoniste Balulalow ou le mélodramatique Untitled N°1. Premier essai concluant, Music for a while propose une "Pop de chambre" presque trop bien rangée mais terriblement envoûtante.

 Ecoutez un extrait de

- 08/09/2016

Revolver Music for a while (Delabel / EMI) 2009