<i>Maghreb United</i>

Rim K, rappeur du 113, continue à dresser un pont entre rap français et musiques populaires du Maroc, d'Algérie et de Tunisie. Avec sa compilation Maghreb United, il convie une trentaine d'artistes des deux rives de la Méditerranée pour un projet résolument hip hop. Tout aussi dansant que Raï'n'B Fever, en beaucoup plus conscient.

Rim K du 113 aux commandes

Rim K, rappeur du 113, continue à dresser un pont entre rap français et musiques populaires du Maroc, d'Algérie et de Tunisie. Avec sa compilation Maghreb United, il convie une trentaine d'artistes des deux rives de la Méditerranée pour un projet résolument hip hop. Tout aussi dansant que Raï'n'B Fever, en beaucoup plus conscient.

Depuis longtemps déjà Rim K, né de parents algériens, parlait de mêler rap et sonorités de la musique traditionnelle du Maghreb. Un mélange des genres qui a souvent souri à son groupe, le 113. Grâce au titre Tonton du Bled, la formation déboulait par la grande porte sur la scène française en 1999. Avec Partir loin, en duo avec le chanteur Reda Taliani, les trois rappeurs squattèrent  toutes les bonnes compilations raï de l'été 2006. Après deux albums solos dans la même veine, Rim K décide d'agrandir une famille déjà nombreuse.

Sur Maghreb United, l'artiste ouvre très grand ses bras. Comme le dit le Marseillais Bouga en introduction, "le copain de mon cousin, c'est aussi mon cousin". Les artistes invités dépassent largement les frontières du Maghreb : Diam's, Kery James, Soprano ou encore Sefyu. Du point de vu musical, Rim K s'impose également assez peu de contraintes, en gardant tout de même le hip hop comme mot d'ordre. L'instrumentation très traditionnelle de son duo avec Zahouania (La Route du soleil) cousine sans difficulté avec United, hymne électro taillé pour les sub-bass.  Le membre du 113 expérimente toutes les configurations possibles : couplets rappés et refrain raï sur La Crise (avec Reda Taliani, Dry et Sefyu), titres dépouillés comme ce superbe duo avec Diam's sur Dicton du bled, voire quelques collaborations avec peu de consonances maghrébines tel le Marseille United de Soprano et de la Swija.

Rim K intervient sur la moitié des seize titres de l'album, mais sa patte de directeur artistique se fait sentir tout du long. Il permet notamment à Amel Bent de livrer un de ses titres les plus séduisants depuis longtemps, grâce à l'instrumentation musclée de Mon Bled. Surtout, le rappeur continue à offrir une tribune de choix aux artistes maghrébins ici présents. Des artistes qui résident bien souvent depuis plusieurs années en France mais qui hormis Cheb Bilal (et encore...) peinent à sortir de la communauté.


 Ecoutez un extrait de



Rim K présente Maghreb United (Frenesik Industry / Sony) 2009