Dalton Telegramme, à la conquête de l'Ouest

"Sous la Fourrure" de Dalton Telegramme © J.Mcgroarty

Les quatre « cow-boys » liégeois signent « Sous la fourrure » un premier album rock country très réussi. Ce choix musical des Dalton Telegramme est un breuvage acoustique aux effluves western grâce au banjo et à l’harmonica. Coté textes, les douze titres s'inscrivent dans la droite ligne de la chanson française. A découvrir sur la scène parisienne du Pan Piper le 2 mars. Attelez vos chevaux…

Héritiers de l'esprit folk typique du Delta de l'Amblève en Belgique, les quatre membres de Dalton Telegramme cherchent depuis toujours à combiner les sonorités américaines qu'ils affectionnent tant et la chanson francophone.

Après deux EP La Cavale (automne 2013) et La Planque (mai 2014), le groupe signe aujourd’hui un premier LP : Sous la fourrure. Composé de 12 titres, cet album authentique semble vouloir creuser un sillon dans les terres nord-américaines qui fleurent bon le western. Le titre Notre route illustre à merveille cet esprit d’aventuriers. Lauréats du concours "Talents Acoustic" de TV5 Monde, les Dalton Telegramme poursuivent leur périple avec cet album concept aux effluves de musique cajun et autres parfums venus du Québec. Nourris par les paroles d’Alain Bashung et Nino Ferrer (deux poids-lourds de la chanson française aujourd’hui disparus), les « cow-boys » liégeois façonnent leur texte dans un esprit saloon comme par exemple le titre Téquila. Des paroles portées par une instrumentation acoustique composée de banjo, harmonica, contrebasse et batterie.

Dalton Telegramme © Veronique Malmendier

Passionné par les grands espaces, le quatuor écrit également une bande son digne des films des frères Coen (Fargo, O’Brother). Ce projet a pris corps en 2010 dans la petite Belgique mais très vite a germé sous la feuille d’érable. A l’issue d’une première tournée canadienne, le groupe se retrouve un soir dans l'arrière salle d'un petit troquet de Montréal. Là, il assiste à un concert de Lisa LeBlanc, célèbre chanteuse folk du Nouveau-Brunswick. La prestation de la jeune femme chamboule les garçons. C'est la révélation, l'acte fondateur, la clef du moteur… L'esprit de Dalton Telegramme sera à jamais hanté par cette performance. Avec un tel arsenal, il est logique que les quatre garçons chantent le français avec un révolver Smith & Wesson dans le jeans dont le barillet est chargé de munitions sans plomb. Uniquement des cartouches pour rêver et faire feu de tous bois. Avec ce premier enregistrement, les Belges nous entrainent dans leur univers sauvage tels des chevaux indomptables. A nous de les suivre…

Le groupe est actuellement en compétition pour le Prix du Public Génération Réservoir, votez ici pour les soutenir !

 

En concert le 13 février au Botanique à Bruxelles
Le 2 mars au Pan Piper à Paris

"Sous la Fourrure" un album RFI Talent/ TV5Monde / Editions de l'Octet
Distribué par L'autre Distribution, Freaksville Records & Escudero Records
Teaser Vidéo de l'album

 

 

Site des Dalton Telegramme / Page Facebook / Compte Twitter / Chaîne Youtube