Sianna, princesse du mic

Sianna. © Fifou

Le rap au féminin est une denrée rare, en France plus qu’ailleurs. La jeune Sianna n'en est pas à son coup d'essai, même si elle sort ces jours-ci, un premier album, Diamant noir. Retour sur un parcours prometteur.

Il y avait eu Lady Laistee, victime d’un AVC qui a coupé le fil de sa carrière, et Diam’s, la MC préférée du grand public qui a choisi de lâcher le micro pour mieux suivre sa foi. On a eu parfois l’impression qu’une malédiction s’était abattue sur les jeunes female MCs de ce pays. Sianna sera-t-elle celle qui vaincra le sortilège ?

Cette artiste qui aura 22 ans dans quelques semaines se prénomme Anaïs, elle est née à Bamako (Mali) et a grandi en France, à Beauvais, où elle a commencé sa love story avec le hip hop alors qu’elle n’avait que onze ans. C’est là qu’elle monte son premier groupe, Crack House, à l’âge de 17 ans. L’occasion pour Sianna de monter sur scène en première partie de Seth Gueko, Orelsan, La Fouine et quelques autres gros bonnets.

En 2013, après avoir assisté à un concert de la Sexion D’Assaut, Sianna aborde Lynda Sherazade, chanteuse du Wati B. Et le manager de Lynda la connecte avec Seven et Mohand, qui deviendront ses producteurs. C’est sous leur tutelle que Sianna va enregistrer son premier titre, Passe-moi la télécommande. Mac Tyer, Lynda, H Magnum et Dinos Punchlinovic apparaissent dans le clip de ce titre fast, drôle et technique : "J’viens me faire un nom dans le peu-ra, effacer les autres/T’es qu’une bastringue, c'est jamais toi, c’est toujours les autres/Toi t’es dans le passé, moi mon avenir est tracé/Donc me racontes pas ce que t’as fais, quand j’prends le cro-mi tu restes assis".

2015 : Sianna persiste et signe un mini album éponyme composé de huit titres, dont Kick Off, qui recueille des bonnes réactions et commence à passer sur les ondes. Ego trip, style et culot, la chanson confirme que Sianna n’est pas qu’une jolie rappeuse à dreadlocks mais qu’elle a le talent pour défier tous les rappeurs masculins qui chercheraient à la tester : "Allez-y couchez-vous, j’viens choquer mon époque/Prévenez vos potes, remontez vos frocs/Désormais tout ceux qui parlent mal on les fuck (…) Eh ouais mec, j’suis la preuve vivante que en province ça rappe sec/ Han, t’es vénère, j'ai plus d’un flow sous ma casquette".

Autre originalité qui a contribué à faire percer la rappeuse sur les réseaux sociaux : une série de freestyles exotiques qui lui font faire le tour du monde : SiannAllemagneSiannatown, Siannachnikov, Siannalicante, Djingaling, autant de titres amusants et piquants, validés par des vues allant jusqu’au demi-million sur les plateformes vidéo. "Deux minutes avant de monter sur scène je suis stressée, mais dès que j’ai le micro, je débite" a-t-elle affirmé au site Rapélite. Pour s’en convaincre, on l’a vue reprendre avec assurance, Pitbull, le classique de Booba dont l’instrumental recycle le Mistral gagnant de Renaud, dans l’émission Monte Le Son.

"Cette année je vais être partout comme le drapeau algérien" disait Sianna dans son freestyle Siannarabica. Pour s’en convaincre, le 23 mars 2017 au Nouveau Casino (Paris), la rappeuse donnera un show qui marquera peut-être le début de son omniprésence programmée. Pour parodier un vieux morceau de Patrick Bruel, on n’en a pas marre de cette Sianna-là.

Sianna Diamant noir (Rec.118 / Parlophone) 2017

Site officiel de Sianna
Page Facebook de Sianna