Chanteurs, mais pas que…

Petit Dej : "Dans les hôtels couettards, le petit dej est correct. Cette fois il est génial. Confitures maison, yaourts fermiers, oeufs au plat sur commande, madeleines maison, fromages, du bon pain, et de véritables viennoiseries..." © Albin de la Simone

Ils ont de multiples cordes à leur arc. Ils sont auteurs-compositeurs-interprètes et se lancent dans d'autres activités artistiques avec le plus grand sérieux et un grand talent. Zoom sur ces chanteurs aux nombreuses capacités, de Vincent Delerm à Gaël Faye, en passant par Albin de la Simone ou Stephan Zimmerli du groupe Moriarty.

Du 11 au 15 juillet dernier, à l’occasion des Francofolies de La Rochelle, Albin de la Simone présentait une quarantaine de ses dessins dans une exposition personnelle à la Coursive. Il succédait à Vincent Delerm qui lui, avait exposé ses photographies dans le même lieu l’année dernière. Mais… Ils n’étaient pas chanteurs ces deux-là ? Oui, mais pas que ! 

L'été sans fin © Vincent Delerm

Un tour sur le site de Vincent Delerm et on y découvre ces deux visages désormais : celui du chanteur bien sûr, mais aussi celui du photographe aussi. Des paysages à la Luigi Ghirri, de doux portraits en noir et blanc, des scènes du quotidien, Vincent Delerm conjugue dorénavant sa vie en musique et en images : "La photo, c'est la case manquante, ma façon d'exprimer ce que je ne peux pas décrire en chanson" avoue-t-il. 

Il est aujourd’hui possible d’acheter certaines de ses photos sur son site et on découvre chaque jour avec bonheur ses images sur son compte Instagram. Trois livres publiés chez Actes Sud, directeur artistique du prochain festival de Deauville, Vincent Delerm consacre dorénavant la moitié de son temps à la photographie.

Pour Albin de la Simone, cette nouvelle passion est récente. Lui, l’ancien étudiant d’arts plastiques a profité de sa dernière tournée pour ressortir ses stylos. Enfin virtuellement, car c’est sur l’écran de son ordinateur qu’Albin déploie un de ses nouveaux talents : le dessin. 

Dans ses instantanés de tournées, on y retrouve tout son humour, sa tendresse, sa singularité qui font tout le charme aussi de ses chansons. Accompagné de textes hilarants, petites saynètes du quotidien, Albin n’imaginait pas il y a encore deux ans qu’il allait un jour exposer ses œuvres ! 

Une aventure qu’il n’ose prendre trop au sérieux encore. Pourtant, il suffit de découvrir ses dessins pour en être sous le charme immédiatement. On murmure aussi qu’après La Rochelle, son œuvre sera exposée à Tokyo après être passée par la Philharmonie de Paris pour deux concerts qu’il donne à la rentrée, les 16 et 17 septembre

La tournée, c’est aussi de cela dont il est question dans le premier livre de Stephan Zimmerli du groupe Moriarty. Multi-instrumentiste, chanteur, architecte, graphiste, dessinateur surdoué, il est aussi photographe. Il fait tout cela avec un grand talent. Muni de son Leica, il a pris en images dix ans de tournée du groupe. Canada, Chine, Inde, États-Unis, Australie, ils sont allés partout et son regard a capturé de nombreux moments

Ses images, dans l’ombre de Michael Ackermann, Robert Frank et Josef Koudelka, sont à découvrir dans un ouvrage à paraître dans quelques semaines. Un travail d’orfèvre que Stephan Zimmerli a confectionné depuis des mois. On y retrouve aussi des passages de ses carnets dessinés. Prochaine étape : l’exposition qui se prépare pour l’année prochaine.

Tous ces artistes nous prouvent que le talent ne se conjugue pas au singulier. Stromae dorénavant a lancé sa marque de vêtements, Mosaert Store, Joey Starr, Benjamin Biolay, Jeanne Cherhal sont de plus en souvent devant une caméra, Marie Modiano, Mathias Malzieu, Bernard Belin, Joseph d’Anvers, Cali, Gaëtan Roussel écrivent des livres comme…Gaël Faye.

Grâce à l’immense succès de son livre Petit Pays, paru l’année dernière chez Grasset, prix Goncourt des Lycéens traduit dans le monde entier, Gaël Faye a été découvert par le grand public. Pourtant, c’est le rap qui l’a fait débuter. À présent, il défend son prochain disque sur scène. Tous ses concerts affichent complet et l’artiste aux talents déployés songe déjà à un nouveau livre.

Dans ce monde inversé aux talents conjugués, on attend avec impatience le disque du dessinateur Charles Berberian sur le label Zamora pour le début de l’année prochaine et celui de l’artiste d’art contemporain, Sophie Calle. Elle a demandé à une vingtaine de chanteurs d’écrire et interpréter une chanson sur son chat Souris disparu l’année dernière. On murmure que Florent Marchet, Camille et… Albin de la Simone participent au projet. La boucle est ainsi bouclée.