Last Train peut en cacher un autre

Le groupe de rock Last Train. © Christophe Crénel

Depuis trois ans, c’est l’un des petits phénomènes du rock en France. Alors qu’il s’est lancé à toute vitesse sur les rails de l’Europe entière, Last Train publie Weathering, son tout premier album après des débuts fracassants. Si le quartet alsacien envoie un son lourd, il manque clairement à ce premier émoi la noirceur et la rage que l’on retrouve dans les concerts.  

Ils ne se comptent même pas sur les doigts d’une main les groupes qui, au moment de sortir leur premier album, ont déjà joué en première partie de Johnny Hallyday à Paris-Bercy. Alors qu’ils publient, Weathering, les rockeurs de Last Train n’ont déjà plus grand-chose à prouver sur scène.

Depuis trois ans qu’ils ont été révélés lors des découvertes du Printemps de Bourges et qu’ils y reviennent, cette fois-ci aux côtés de Placebo, ces Alsaciens qui déménagent ont traversé la France au son d’un rock qui rappelle Black Rebel Motorcycle Club (BRMC). Très inspirés aussi par la furia de Led Zeppelin, les quatre garçons ont remis au goût du jour un rock énervé, aux accents blues et au chant râpeux.

Reprenant pour un tiers leurs premiers EP, le disque Weathering est donc leur baptême du feu. On retrouve un chant en anglais, une alternance de grosses guitares et de mélodies pop. En formation toute simple, guitares, basse, batterie, Last Train a tout pour plaire a priori ! Sauf que ce train connaît parfois des hoquets. Si la voix du charismatique chanteur/guitariste Jean-Noël Scherrer reste convaincante, on regrettera que le tout manque de noirceur et paradoxalement, de rage.

"Les blousons du rock and roll, sans ses clichés. Les slims de la pop, sans sa naïveté. Les boots du blues, sans son prosaïsme ", annonce le groupe sur sa page personnelle. Il y a de cela en effet, mais on préférera nettement les explosions d’électricité de Fire et de la chanson-titre, aux ballades Golden Songs et Sunday Morning Son… Et, on le répète, on ira les voir sur scène, car c’est bel et bien là que ce train arrive à toujours destination.

Last Train Weathering (Barclay) 2017

Sitee officiel de Last Train
Page Facebook de Last Train

En concert le 9 mai au Bataclan à Paris