Vu d'ailleurs Mars 2016

Vu d'ailleurs Mars 2016
Yael Naïm © F. Prioreau

Le manque de médiatisation n’empêche pas certains artistes de se faire un nom grâce à la scène ou à des concours type Eurovision. Ils s’appellent Amir Haddad, Juliette Katz, Yael Naim, M83, Damien Lauretta…

"La chanteuse française de l’année" est franco-israélienne ! Times Of Israel (13/2) se réjouit du palmarès des Victoires de la Musique 2016. Yael Naim, "dont le nom en hébreu signifie 'agréable'", a décroché la deuxième Victoire de sa carrière. "En 2008, elle a remporté un prix pour l’Album de l’année." Il s’agit donc d’une véritable consécration pour Naim, 38 ans, "qui est née à Paris, mais a vécu en Israël de l’âge de 4 ans à 21 ans". Comme un symbole, l’artiste "a remercié 'ce pays formidable qui (l’a) accueilli il y a plus de 15 ans' et exprimé l’espoir que 'chacun restera ouvert à l’autre'".

D’espoir il est question avec le choix d’un Franco-Israélien inconnu "pour représenter la France au prochain concours Eurovision de la Chanson" (Haaretz, Israël, 1/3). Amir Haddad, 31 ans, "a émigré en Israël quand il avait 8 ans. Sa famille s’est installée dans la ville côtière d’Herzliya, où il chanta dans les synagogues. Il a participé en 2006 au reality show israélien A Star Is Born. Après son élimination, il signe avec un label français et part pour l’Europe". En France, il tente le télé-crochet The Voice, "où il atteint la troisième place". Aujourd’hui, avec la chanson J’ai cherché, il va tenter de conquérir l’Europe dans un concours où la France n’a pas brillé depuis longtemps.
 
M83 jouit déjà d’une grande réputation auprès des fans d’électro, surtout aux États-Unis. C’est d’ailleurs de l’autre côté de l’Atlantique qu’est tombée la nouvelle : "Junk, le nouvel album de M83 sortira le 8 avril" (The Verge, USA, 1/3). "Les détails sont minces au-delà de la date de publication – la liste des titres n'est pas encore disponible –, mais l’album est terminé depuis décembre." Anthony Gonzalez, co-fondateur du groupe, déclarait alors à Entertainment Weekly (USA, 17/12/2015) : "C’est un album très fort avec beaucoup d’éclectisme. C’est très épique et très différent des albums précédents, ce dont je suis le plus fier". Mais "c’est aussi le premier album de M83 depuis le double Hurry Up, We’re Dreaming, qui est sorti en 2011 et contenait Midnight City, leur plus grand tube à ce jour", précise New Musical Express (Angleterre, 1/3), qui oublie la bande originale du film Oblivion avec Tom Cruise, signée par le groupe en 2013.
Nul n’est prophète en son pays. Avec son premier clip Fall In Love, Damien Lauretta, 23 ans, fera-t-il mentir l’adage ? "Vous ne savez peut-être pas, mais ce Français est une star en Amérique du Sud", note le journaliste du Siver Times (Québec, 1/3). "Ses 400.000 abonnés sur Instagram en sont les parfaits témoins." Le chanteur et acteur s’est fait connaître mondialement en jouant le rôle d’Alex dans la série Violetta. "Et croyez-nous, la France succombera bientôt au talent de ce phénomène !" Le single est arrivé fin février chez les disquaires français, qui mesureront l’impact de ce nouveau "french lover".
 
Sur les routes du monde, on a pu croiser, en Inde, la chanteuse pop Juliette Katz, qui donnait un concert "au Taj Deccan Hotel à Hyderabad", sponsorisé notamment par Saint-Gobain et Oman Air (The Hans India, 8/2), "où elle a joué quelques-unes de ses plus grandes chansons, comme Tout le monde ou l’entêtant Pondichéry." Même le brouhaha d’une "cérémonie de mariage qui se tenait simultanément juste en dehors du Taj Deccan Hotel" n’a pu perturber le show, organisé par l’Alliance française.
Une outsider pour finir : Jain s’attaque à l’international avec son premier album, Zanaka, Disque d’or en France après trois mois d’exploitation. "Plein à craquer d’idées et de styles allant du rock au funk, du reggae au trip-hop, l’album entier est porté par la voix excentrique" de cette chanteuse de 23 ans, "façonnée pour ajouter du rythme – ce qui est plutôt bien, étant donné que les paroles en anglais sont pour la plupart absurdes" (The National, Émirats Arabes Unis, 29/2).
Dans 50 ans, l’un de ces espoirs aura peut-être derrière lui une carrière à la Charles Aznavour, qui, à 91 ans, sait encore s’offrir des premières. "Aznavour a chanté pour presque tous les gens à qui vous pouvez penser – des papes, des présidents, des millions de fans depuis ses débuts en 1946. Sauf pour le public des Émirats Arabes Unis." Le commentaire de Gulf News (8/2) est désormais erroné : le grand Charles s’est enfin produit à Dubaï le 12 février.