Jeanne Cherhal, histoires de femme

Jeanne Cherhal, histoires de femme
Jeanne Cherhal © DR

Dans la foulée de son hommage à Véronique Sanson, le nouvel album de Jeanne Cherhal, Histoire de J., porte la marque de l’auteure d’Amoureuse, patine musicale très seventies et piano au centre des (d)ébats.

Ce fut, dit-elle elle-même, comme une "révélation". Lorsqu’il y a deux ans, Jeanne Cherhal interprète sur scène Amoureuse, le mythique album de Véronique Sanson paru en 1972, l’expérience est si intense et marquante qu’elle sera le point de départ de ses nouvelles compositions. La chanteuse se met au piano et écrit l’intégralité d’Histoire de J. sur cet instrument seul. Elle travaille même intensément à reproduire le jeu unique, volubile et puissant de Véronique Sanson.

Aidée de son guitariste Sébastien Hoog à la réalisation, et de sa fidèle section rythmique (les impeccables Laurent Saligault à la basse et Éric Pifeteau à la batterie), Jeanne Cherhal va jusqu’à reproduire scrupuleusement l’atmosphère des grands disques des années 70, signés Sanson ou Sheller, à la lettre comme à l’esprit.

Les chansons, elles, restent du Jeanne Cherhal dans le texte. Sous de faux-semblants autobiographiques, la féminité et l’amour y sont encore une fois explorés sous tous les angles : la mélancolie (Petite fleur), le désir d’enfant, le désir tout court (l’excellent Cheval de feu) et, bien sûr, l’engagement, qu’il se présente sous des dehors féministes légers (Quand c’est non, c’est non, interprété avec les Françoises) ou graves (Noxolo, l’histoire d’une femme sud-africaine battue à mort pour son homosexualité).

Humble et ambitieux, sous influence et intimement personnel, ce nouveau disque est d’ores et déjà un classique de Jeanne Cherhal.
Jeanne Cherhal Histoire de J. (Barclay) 2014
En concert le 24 mars à la Cigale à Paris
A écouter aussi : Invité Culture (24/03/2014)
Site officiel de Jeanne Cherhal
Page Facebook de Jeanne Cherhal