Selim, un autre Chédid en liberté

Selim, un autre Chédid en liberté
Selim © DR

C'est ce qui s'appelle une famille prolifique qui n'en finit pas d'apprivoiser le mouvement perpétuel. Et cette fois-ci chez les Chédid, on pioche le nom de Joseph. Comme son frère et sa sœur, Selim préfère avancer masqué. Son premier album Maison rock, nerveux et brut, est une sorte de melting-pot musical.
 

Encore un Chédid qui sort du bois. De sérieux soupçons pesaient sur lui quand on l'avait vu accompagner son illustre frère –M- sur une de ses tournées. Comme sa sœur Anna, qui a depuis pris son envol sous le nom de Nach, il n'a pas confondu désir et précipitation. Comme elle, il s'est retranché derrière un pseudo. Enfin pas tout à fait, puisqu'il s'agit de son deuxième prénom issu des racines égypto-libanaises du paternel.

Ce n'est pas un scoop, la tribu Chédid, emmenée par Louis, fait bloc. Elle sillonne actuellement les routes en clan. Dynamique parfaite pour que Selim, après de nombreuses collaborations annexes dans le passé, s'engouffre à son tour dans la brèche.
 
Longtemps sur la réserve à cause d'un manque de confiance en sa voix, doublé d'un héritage familial lourd à porter, ce presque trentenaire multi-instrumentiste s'offre un plaisir décomplexé. Puisque chez lui la musique est une force de mouvement, il a tout enregistré en une seule prise. Une manière d'assumer totalement l'humanité de son esthétique.
 
Maison rock et surtout pas close. Ce disque est une auberge espagnole. Un univers décloisonné où les genres s'ébattent librement. Selim plonge ses chansons à haute température du rock, du psychédélisme, de la pop et de l'électronique. L'inspiration n'est pas toujours canalisée, le propos souvent trop sensitif et quelques titres, malgré leur courte durée, s'échouent au premier écueil de la banalité (La mer et la lune, Comme des chats).
 
On leur préférera la boucle hypnotique orientalisante de Paranoïa, la nonchalance attractive d'Ode aux envies ou l'intimité poétique de Marianne. La voix s'autorise, elle, quelques percées vers les aigus. Difficile parfois de ne pas faire un évident rapprochement avec celle du frangin Matthieu. Projet personnel et familial - chaque membre y est venu mettre sa patte - cette Maison rock n'est reste pas moins accueillante.
 
Selim Maison rock (Caroline) 2015
Page Facebook de Selim
Site officiel de Selim

En concert le 15 octobre au Divan du Monde, à Paris dans le cadre du festival MaMa.