Carrousel

Carrousel
© DR

Deux ans après leur premier Tandem, Carrousel (Sophie Burande et Léonard Gogniat, duo amoureux à la ville comme à la scène), franchit la frontière suisse pour débarquer en France et propose En équilibre, leur nouvel album de chansons pop réalistes.

Elle est originaire d’Auvergne, lui de Suisse Romande, et c’est dans le sud de la France qu’ils se sont rencontrés il y a de cela cinq ans. Depuis, la conjugaison de leurs plumes et de leurs compositions à quatre mains n’a eu de cesse de conquérir le public helvétique.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Sophie Burande et Léonard Gogniat ont bien choisi leur nom. Carrousel, c’est des chansons d’amour et de désamour, tour à tour ensoleillées ou accusant les ombres, au cœur d’un manège à deux qui s’esquisse sous les traits d’une boîte à musique partagée.

Dans cette boîte, l’on retrouve les instruments qui battent depuis toujours le pavé des belles heures de la chanson francophone réaliste : accordéon, mélodica, clarinette, cuivres, guimbarde, etc. Des arrangements aux harmonies de leurs voix, on pense souvent aux Ogres de Barback, le big band en moins. Car bien qu’il y ait quelques invités sur le disque, le groupe évolue sur scène en formation réduite (de deux à quatre selon).

Mais qu’importent le nombre, les contre-jours ou les saisons qui malmènent : "J’voudrais pas qu’on m’envoie/De ces sourires à moitié/Juste pour l’élégance de les donner", chantent-ils. A l’heure des départs en vacances, la joie et la sincérité sont les seules choses auxquelles on ait envie d’adhérer nous aussi. Il ne nous en faut pas plus pour les emmener dans nos bagages.

Carrousel En équilibre (Melo-Man) 2012
En concert le 26 juin à la Boule Noire (première partie de Marie Cherrier)