Angélique Kidjo symphonique

Angélique Kidjo symphonique
Angélique Kidjo © DR

Tout juste récompensée pour la seconde fois de sa carrière par un Grammy Awards décerné à son album Eve paru l’an dernier, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo se distingue avec Sings, enregistré en compagnie de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg et ses 100 musiciens.

Les routes d’Angélique Kidjo et de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg se sont croisées d’abord en juin 2011, pour un concert exceptionnel que les protagonistes ont souhaité prolonger, en studio et sur scène.

Entre eux, les conditions étaient réunies pour que cette association qui étonne et séduit puisse fonctionner. D’abord parce que l’ensemble emblématique du Grand Duché s’est fait une spécialité de tenter des expériences musicales tous azimuts, comme en témoignent entre autres, ses collaborations passées avec la figure du rhythm & blues Dionne Warwick, la Française Maurane ou, ces jours-ci, le chanteur américain Gregory Porter.
 
Gast Waltzing, trompettiste et compositeur d’innombrables bandes originales, était le personnage idéal dans un tel projet pour assurer la direction des 100 musiciens, et apporter de nouveaux arrangements aux morceaux interprétés afin qu’ils puissent tirer le plein bénéfice de cette formule.
 
De son côté, Angélique Kidjo avait un goût prononcé pour la musique classique depuis son enfance. Celle qui dit apprécier en particulier l’œuvre de l’Autrichien Gustav Mahler s’était d’ailleurs illustrée en reprenant le Bolero de Ravel sur son album Djin Djin en 2008.
 
Cette fois, elle revisite essentiellement son répertoire, sous un angle différent, pour en montrer d’autres aspects, d’autres contours, avec en outre le soutien de quelques musiciens connus sur la scène jazz comme son compatriote Lionel Loueke, lui aussi installé à New York.
 
Parmi les onze morceaux, figurent également Petite Fleur, ce standard du francophile Sidney Bechet chanté notamment par Henri Salvador ou Petula Clarck, ou Samba Pa Ti de Carlos Santana. Sans oublier Malaika, ce classique de Miriam Makeba, la star sud-africaine dont Angélique Kidjo ne peut cesser d’entretenir le souvenir tant elle l’a marquée.
 
Angélique Kidjo Sings (Savoy) 2015
Site officiel d'Angélique Kidjo
Page Facebook d'Angélique Kidjo