Marema, le renouveau du folk sénégalais

Marema, le renouveau du folk sénégalais
Marema © DR

Un an après avoir été récompensée par le prix RFI Découvertes puis être partie à la rencontre de son continent pour faire découvrir sa musique dans une quinzaine de pays, la chanteuse sénégalaise Marema concrétise ses intentions avec un premier album baptisé Initié, héritier de ce folk local cultivé par des artistes comme Ismaël Lô.

Pour parvenir au dosage entre sonorités modernes et traditionnelles vers lequel elle voulait amener sa musique, il aura fallu à Marema près de quatre années. Si la jeune femme avait depuis longtemps une idée assez précise de ce qu’elle cherchait, puisqu’elle a composé certains des treize morceaux à l’époque où elle était avant tout choriste pour d’autres artistes, elle reconnait aujourd’hui qu’il lui manquait "une direction musicale".

Son association avec Mao Otayeck, dont le nom reste d’abord associé à son passage au sein du Solar System d’Alpha Blondy dans les années 90, a été "un déclic, assure-t-elle. Après l’avoir rencontré, tout a été plus facile. Parce qu’il a su apporter quelque chose de différent, il a embelli ce que je faisais. Il l’a rendu plus riche, sans pour autant beaucoup changer mes idées."

Pour la chanteuse, le guitariste s’est transformé en multi-instrumentiste : on le retrouve aussi sur une bonne partie des titres à la basse, au ngoni et même aux claviers. Le parti pris musical – à savoir un style à dominante acoustique – donne à l’album sa cohérence, et rappelle que Marema compte parmi ses influences l’Américaine Tracy Chapman. Au pays du mbalax, un courant folk local a toujours su exister, et Initié, enregistré à Dakar dans le studio du griot Sidy Samb mis gracieusement à sa disposition, s’inscrit plutôt dans ce schéma.
 
Dans le livret du CD, la lauréate 2014 du prix RFI Découvertes tient aussi à exposer sa démarche : "J’ai voulu dans cet album vous dévoiler tout mon engagement, non pas seulement pour la cause des femmes, mais aussi pour celles où ma voix peut servir à sensibiliser la société", indique-t-elle. Une façon de faire comprendre, en filigrane, qu’il ne faudrait en aucun cas la réduire à la seule chanson Femmes d’affaires avec laquelle elle s’est fait connaître de ses compatriotes, il y a deux ans.
 
La tournée qu’elle a effectuée dans une quinzaine de pays de son continent en 2015 lui a également permis de réaliser que, devant un public qui ne parlait pas sa langue, elle pouvait communiquer avec sa musique.
 
Marema Initié (Autoproduction) 2015
Page Facebook de Marema