Carlou D

Carlou D

Le musicien Carlou D (Ibrahima Loucard, de son vrai nom) sort son quatrième album, Audiovisa, qui rompt avec le style habituel de l’artiste, largement inspiré par la religion et les sonorités spirituelles.

Pour l’artiste sénégalais, Carlou D, Audiovisa est un album "moderne et traditionnel" qui mêle la kora, la guitare, la basse et des percussions. Dans un café branché de Dakar, en décembre dernier, l’artiste mouride s’est paré d’un chapeau melon, d’une chemise et d’un jean, pour présenter à ses fans, cet album comprenant vingt titres – "une folie d’artiste" selon ses mots.

Après Muzikr et son ambiance spirituelle, Carlou D revendique à travers Audiovisa, une "liberté musicale". C’est en effet un album très rythmé. Dans le morceau Lamp, Carlou D évoque la religion et rend hommage au guide spirituel des Bay Fall, Mame Cheikh Ibrahima Fall. Les morceaux Mbeuguel, No doubt, Gnaféle sa bopp, ou encore Monde blessé parlent des relations humaines. évoque la mort, sur des tonalités pourtant chantantes…

Point d’orgue de l’album : le titre Sama Nation inspiré des manifestations du 23 juin 2011 contre la réforme constitutionnelle. Carlou D, qui se dit pourtant "mal à l’aise pour parler de politique", prend son micro pour avertir qu’il ne voudrait pas voir sa nation s’autodétruire. L’artiste véhicule un message de paix. "Il ne faut pas que nous nous laissions influencer par cette révolution maghrébine" clame Carlou D qui "ne supporte pas de voir des militaires armés jusqu’aux dents dans les rues".

Dans le nouvel album, on peut également entendre les voix des rappeurs de Bidew Bou Bess et de Gaston. L’album sort en série limitée. Car selon Carlou D, "avec le piratage, il est inutile de sortir des tonnes et des tonnes de disques".

Carlou D sur FB

Carlou D Audiovisa (autoproduit) 2011