Pour se souvenir d’Eugène Mona

Pour se souvenir d’Eugène Mona

Cinq ans après un premier disque-hommage, l’album Leritaj Mona 2, avec dix artistes antillais dont Admiral T et Dédé Saint-Prix, remémore le rénovateur du bèlè martiniquais, disparu il y a vingt ans.

Eugène Mona a disparu en pleine gloire, en septembre 1991. Rénovateur du bèlè martiniquais (que l’on orthographiait, alors, belair), il incarnait une certaine manière de se dresser et de parler haut, tout en donnant à la culture populaire des Antilles françaises certains de ses refrains les plus forts.

Un album de reprises de ses chansons était déjà paru en 2006, avec notamment les participations de Jean-Michel Rotin, Max Télèphe ou Pipo Gertrude. Voici, pour commémorer le vingtième anniversaire de la mort du chanteur, Leritaj Mona 2 avec dix nouvelles reprises.

Évidemment, le niveau d’intérêt des titres, la qualité des intervenants comme la réussite de leurs enregistrements sont variables. Mais, pour l’histoire, on remarquera évidemment la version de Ti Milo, un des titres les plus célèbres de Mona, enregistrée par Admiral T. La vedette du dancehall créole a obtenu le privilège d’utiliser la version originale de la chanson, avec la voix du maître.

D’autres artistes à l’univers puissant réussissent leur visite au grand aîné, comme Dédé Saint-Prix, qui transporte Pa fè lang fo vers une expression rurale et traditionnelle, ou E.sy Kennenga qui transpose La Chandelle dans son univers mi-r'n'b, mi-zouk (c’est le premier extrait de l’album diffusé par les radios o péyi). On trouvera aussi un charme immense à l’interprétation de Siano par Kolo Barst, qui apporte le naturel agraire et dru de son chant à des arrangements au soyeux très méticuleusement moderne.

Malgré quelques autres chansons aux partis-pris ou aux réalisations moins réussis, l’essentiel de l’objectif de Léritaj Mona 2 est atteint : célébrer une personnalité tutélaire du passé dans toute la diversité des musiques antillaises actuelles. On espère que, comme le premier Léritaj Mona, ce disque se prolonge sur scène.

Compilation Leritaj Mona 2 (Aztec Musique) 2011