Chouk Bwa Libète, sans artifice

Chouk Bwa Libète, sans artifice
Chouk Bwa Libète © JY Le Docte

A l’Ouest de la partie haute de l’île d’Haïti, au cœur du village de Petite Rivière Bayonnais, des voix obsédantes crient ou murmurent la vie et son quotidien, la vie et son extraordinaire, aussi. Accompagné aux sons des tambours et autres percussions, Sambaton Dorvil, le chanteur de Chouk Bwa Libète, laisse s’exprimer le vodou des campagnes.

A Petite Rivière Bayonnais, village sans électricité ni eau courante où réside le fabricant de tambours que l’on voit de face sur la pochette de l'album Se nou ki la !, du groupe Chouk Bwa Libète, le vodou (ndlr : vaudou en créole) se joue, se chante et se danse aussi. Ici, dans la région des Gonaïves, terre ancestrale du vodou des campagnes, du vodou des gens de la terre, des gens courbés par les travaux des champs, les tambours mènent la danse jusqu’à la transe, soutenus par les cliquetis du (percussions haïtiennes métalliques) et la voix du chanteur quinquagénaire.

 
Ici, il n’est question que d’élévation et de libération, que de vodou bénéfique porté par des dieux, des divinités, des esprits bienveillants appelés lwas, véritables messagers entre le créateur et les hommes.
 
Originaires principalement des anciens royaumes du Dahomey ou du Kongo, ces lwas ont voyagé avec les esclaves à fond de cale d’Afrique jusqu’aux Amériques. Présent dans les Caraïbes, mais aussi au Brésil ou en Louisiane, ils se sont entremêlés pour mieux survivre au culte des saints catholiques. Cet étonnant syncrétisme est vécu en toute simplicité sur la "perle des Antilles", chaque lwa correspondant par exemple, à un saint de l’église romaine.
 
Chouk Bwa Libète s’inspire donc de rites qui appartiennent à son quotidien. Il semblait donc indispensable à Michael Wolteche, le producteur belge à l’origine de cet album de partir enregistrer ce répertoire in situ. Immortalisée en tout juste une semaine, en avril 2014, par l’ingénieur du son Xavier Yerlès à l’aide d’un simple couple de micro stéréo, cette quinzaine de titres aux textes compilés dans le livret, expriment par la cohésion du groupe qui les interprète, la force de cette mystique transatlantique et la puissance des combats - sans fin malheureusement – de ce peuple qui a beaucoup souffert.
 
Chouk Baw Libète Se nou ki la ! (Buda records / Universal) 2015
Date unique en France : le 7 juillet au Studio de l’Ermitage (Paris)
Page Facebook de Chouk Bwa Libète