Chet Nuneta

Rasta Ryad

Après Ailleurs (2007), les quatre sirènes de Chet Nuneta, nous entraînent à nouveau dans les filets de leurs chants, avec un deuxième opus, Pangea... L’occasion de partir en balade à travers les traditions sonores du monde entier, sans frontière ni passeport.

Issu du grec ancien, "Pangée" signifie littéralement "toutes les terres", soit un seul continent, qui réunirait l’Afrique, l’Eurasie et les Amériques. Dans ce territoire sans frontière, titre de leur deuxième album, les Chet Nuneta indécrottables voyageuses, nous entraînent : quatre chanteuses – Valérie, Juliette, Lilia et Béatriz –, accompagnées d’un percussionniste, Michaël, qui ancre sur la terre ferme leurs envolées lyriques.

Leur passeport ? La voix, qui explore allègrement les traditions patrimoniales du monde entier. Ici, leurs jeux polyphoniques explorent en toute liberté les répertoires komi, pygmée, moldave, sépharade, chinois, arabe..., poussent des cris de révolte contre l’esclavage moderne, les mafias contemporaines, ou lancent un blues de la déforestation.

Pourtant, loin de coller au plus proche de l’orthodoxie, ces belles "anthropophages", ogresses des sons qu’elles digèrent pour mieux les réinventer, jouent de la transgression, une trahison empreinte de fidélité. Parce qu’elles "revisitent" ces chants traditionnels, elles les subliment du même coup, leur confèrent une sensibilité nouvelle, des épices, concoctent leurs recettes et façonnent des paysages inédits, au gré desquels chevauche l’auditeur, suspendu à leur souffle.

Après Ailleurs, leur premier opus sorti en 2007, Pangea marque une étape supplémentaire : il y a de l’humour, de l’amour, de la poésie et du tempérament, des virtuosités, du rythme, de la science et du talent. Tous les ingrédients nécessaires, en somme, pour les suivre, piste à piste, sur les routes brillantes de leur nomadisme musical.

Chet Nuneta Pangea (Mon Slip) 2011

Chet Nuneta sur MySpace