Radio Elvis, à l’assaut des grands espaces

Radio Elvis, à l’assaut des grands espaces
Radio Elvis. © Nicolas Despis

Le rock littéraire a de beaux jours devant lui. Aux côtés de Fauve, Feu ! Chatterton et Frànçois & the Atlas Mountains, le trio Radio Elvis, avec ce formidable premier album Les conquêtes, l’assume parfaitement. Quelque part entre Bashung et Dominique A, Pierre Guénard et ses deux complices tracent leur voie. Haute.

A la première écoute des Moissons à la radio, on se dit : " Ouah ! Ces types-là ont tout compris de Bashung ! " Entêtante ritournelle au synthé, largeur d’espace, lyrisme des mots et de la musique, clin d’œil du refrain : " Holà, holà, holà/ Tout doux, tout doux/ Ralentis un peu… ". Pierre Guénard, chanteur et guitariste de Radio Elvis, ne valide pas totalement cette hypothèse : " Le côté incompréhensible de Bashung, période Un âne plane, me plaisait et je suis heureux de cette filiation. Mais aucun de nos titres n’est un hommage. Juste avant l’enregistrement du morceau, en janvier 2016, peut-être l’écoutions-nous à fond… C’est donc plus un heureux accident qu’une influence ". Colin Russeil, batteur et clavier, renchérit : « Nous avions envie de nous détacher du côté Bashung, d’aller vers un son plus urbain, comme celui des New Yorkais de LCD Soundsystem ". 

Conquérir Les Conquêtes
 
Mais aucun jeune groupe, surtout s’il est ambitieux dans ses musiques et ses textes, ne peut échapper à la loi du rapprochement. Chez Radio Elvis, dans un univers poétique rock ample et tendu, mélodieux, indiscutablement personnel, on perçoit des échos de Dominique A, des Doors, de Marquis de Sade ou de Noir Désir… Que du bon. Pierre Guénard en convient : " Nous nous revendiquons un peu de Marquis de Sade. Quant à Dominique A, il m’a enthousiasmé par son côté féminin et son lyrisme. C’est grâce à lui que j’ai découvert la mélodie " Cette influence est nette dans le second titre le plus accrocheur de l’album, le superbe Au loin les pyramides : voix vibrante, tension de la rythmique…
 
Il faut conquérir Les Conquêtes car, les addictifs Pyramides et Moissons mis à part, cet album ne se donne pas à la première écoute. Mais, ensuite, la passion est forte, comme celle qui vous saisit pendant le premier titre de l’album, Bleu nuit/ Synesthésie, qui jongle avec une incroyable tension. "
Dans une direction plus rock, à la Arcade Fire, nous voulions évoquer Werner Herzog, nos vies, la schizophrénie, la perdition ". Simplement.
 
L’ange des Doors, lui, plane au-dessus de Par les ruines, de Caravansérail (où il taquine Frànçois & the Atlas Mountains) et du long poème musical Au large du Brésil, le Continent. Sans oublier Juste avant la ruée, si calme avant son irrésistible montée en puissance. « Les textes sont pour nous un instrument, souligne Pierre, auteur des morceaux. Nous ne sommes donc pas trop dans la chanson française : je pense en musicien, c’est-à-dire à ce que vont faire Manu et Colin, dès que mon texte commence à prendre forme "
 
Un succès fulgurant
 
Radio Elvis trouve ses racines dans les Pays de la Loire : Pierre Guénard naît en 1987 à Laval, Colin Russeil en 1986 dans les Deux-Sèvres et Manu Ralambo, bassiste et guitariste, en 1978 au Mans. Les atmosphères musicales des trois foyers sont diverses : Souchon, Souad Massi, ACDC, Johnny et Joe Cocker chez Pierre, violon classique, variétés et Led Zep’ chez Manu et piano, Neil Young, Beatles et Dutronc chez Colin, dont les parents sont musiciens.
 
Après les années lycée à Parthenay, Pierre fréquente pendant trois ans le slam : " C’était pour moi une étape intermédiaire qui me permettait de faire de la scène facilement et de m’entraîner à écrire "Il pratique à Nantes puis à Poitiers, où il retrouve parfois Colin et ses claviers pour se lancer dans la musique improvisée. En 2009, il part vers Paris.
 
En 2010 et en solo, Pierre Guénard se lance dans Radio Elvis. " C’était le même nom, mais vraiment pas le même projet, sourit Pierre : du spoken word, avec guitares et samplers, dans des ambiances assez malsaines, avec de longs textes bien barrés. C’était le luxe de l’innocence : j’avais tout à essayer, des étoiles plein les yeux et l’impression de marcher sur les pas de Brel. J’attendais un groupe "
 
Ce sera chose faite en avril 2013 avec le retour de son camarade de lycée Colin Russeil, puis un peu plus tard, avec le renfort de Manu Ralambo. Radio Elvis sort dans la foulée son premier mini album, Juste avant la Ruée. Suivront des concerts à la pelle, un second mini album et, enfin, Les Conquêtes.
 
Bête à concours sans le vouloir, Radio Elvis, après avoir été finaliste du concours Sosh-Les Inrockuptibles, remporte en 2015 le prix du jury des InOuïs au Printemps de Bourges ainsi que le Coup de cœur Charles-Cros. Le tout en français dans le texte. " Notre démarche est de faire vivre la langue française avec une musique plus internationale, tranche Pierre Guénard. Je ne me suis jamais posé la question ‘français ou anglais ?’J’utilise les instruments que j’ai dans les mains : la guitare et le français "
 
Radio Elvis, Les Conquêtes (PIAS)
Site officiel de Radio Elvis 
Page Facebook de Radio Elvis

En concert le 8 novembre 2016 à la Cigale à Paris.