Didier Sustrac

© PBC music
Passeport artiste
14/12/1959
Grasse (France)
Pays:  France
Langue:  Français
Qualité:  Auteur / Chanteur / Compositeur
Genre musical:  Chanson

Provençal, né à Grasse le 14 décembre 1959, Didier Sustrac est venu à la musique par le biais de la photo pour laquelle il avait abandonné ses études. C'est en effet après avoir photographié un groupe de rock, qu'il remplaça au pied-levé le guitariste. 

Biographie: 

À 18 ans, très attiré par l'Amérique du sud, il part pour un périple de deux ans à travers l'Uruguay, le Venezuela, et surtout le Brésil qui inspirera toute sa musique. Là, il apprend la guitare, la composition et la langue portugaise. 

Il s'installe à paris en 1985 et fréquente l'équipe d'Alain Bashung. Il recherche vainement un producteur, et sur le point d'auto-produire son premier album, il rencontre finalement son futur réalisateur Alain Pewzner, et sa future productrice, Varda Kakan.  

Après avoir sélectionné une douzaine de titres sur trente-cinq créations, il sort son premier album en 1993, "Zanzibar". Tout entier baigné par les rythmes sud-américains, ce disque concrétise son séjour outre-Atlantique. Nulle trace de gravité dans cet album qui demeure une œuvre intimiste. 

Trois ans plus tard, en 1996, Didier Sustrac poursuit sa route brésilienne avec son deuxième disque, "Blues Indigo". Entouré d'une pléiade de musiciens (plus de 25), il crée une véritable alchimie entre rythmes brésiliens, méditerranéens et blues. Parmi les noms qui l'accompagnent, on trouve entre autres les Brésiliens Tupi Nago et Régina Célia, ainsi que l'accordéoniste Daniel Mille.

Retour

Disparu de la scène pendant plusieurs années, Didier Sustrac refait parler de lui en septembre 2000 avec la sortie d'un troisième album "Chanteur d'ascenseur". La critique fait la fine bouche, trouvant que tant d'années entre deux disques auraient dû donner plus de nouveautés dans le style. L'ensemble respire effectivement toujours un air tropical aux senteurs brésiliennes. Mais telle est son éternelle et inépuisable source d'inspiration.

On le retrouve le 31 octobre 2001 sur la scène de l'Opus Café à Paris et sur quelques scènes estivales. En août, il est membre du jury de la Truffe d'Or (un concours de chanson) à Périgueux.

Fin janvier 2003, le chanteur refait parler de lui en participant aux "jeudis de la chanson française" dans la commune de Vitré en Ille-et-Vilaine (35). Accompagné des virtuoses Carlos Werneck (talentueux bassiste brésilien) et Lionel Gaget (percussions et piano), il transporte le public dans une dimension aux teintes bossa-nova. À cette occasion, il confirme la sortie d'un nouvel album pour fin 2003.
Le 8 novembre le quatrième opus promis par l'artiste arrive. Toujours autant influencé par les sonorités made in Brazil, le disque s'intitule "Matière première" et inaugure le catalogue variété du label traditionnellement world M10.

Didier Sustrac continue de se produire dans les petites salles hexagonales.

Août 2004

Discographie
MARCHER DERRIÈRE
Album - 2021 - EPM
OSTENDE BOSSA
Album - 2017 - PBC Music
JE CHANTE UN AIR
Album - 2006 - Zinzin production
MATIÈRE PREMIÈRE
Album - 2003 - M10
CHANTEUR D'ASCENSEUR
Album - 2000 - EMI
Écouter avec