Alain Souchon, ex-fan des fifties

Alain Souchon. © Nathaniel Goldberg

Le chanteur Alain Souchon revient avec un quinzième album studio, Âme fifties, dans lequel il conte avec nonchalance ses souvenirs et ses observations du monde comme il va.

Onze ans après son dernier album solo (Écoutez d'où vient ma peine en 2008) et cinq ans après celui concocté avec Laurent Voulzy, le jeune homme de 75 ans se souvient de son enfance, les années 50. "Ferme les yeux/ Vois un ballon qui s'ennuie/Sur la plage du Crotoy", ainsi s'ouvre le nouvel opus d'Alain Souchon, qui se remémore ses fifties. L'ennui, un sentiment qui s'invite une nouvelle fois dans un album de ce chanteur qui fit ses débuts dans les années 70. Car c'est de l'ennui de ses jeunes années, sans télé, sans mobile, qu'est née sa vocation. Dans ce nouvel opus, il convoque pêle-mêle André Verchuren, Jeanne Moreau ou la guerre d'Algérie, sans pour autant tomber dans les regrets.

Ses thèmes de prédilection sont là : les amoureux, les petites joies et les grandes peines, les différences de classes, le monde comme il va et le temps qui passe. Ce quinzième album est intemporel et apolitique, alors qu'il regarde dans le rétroviseur et multiplient les références sociales (par exemple de part et d'autre du périphérique, dans Ici et là)

Dans Debussy Gabriel Fauré, il évoque ses parents férus de musique classique alors qu'il ne jurait que par le rock'n'roll. Alain Souchon maîtrise toujours l'art de l'ellipse poétique ("Une usine qu'on vend/Et des hommes qui pleurent devant" dans Un Terrain en pente), qui dit des maux universels avec peu de mots. Un peu à la manière de Ronsard cinq siècles plus tôt (Ronsard Alabama).

Le compagnon de longue date, Laurent Voulzy, ne fait qu'une apparition (Irène), tandis que ses fils, Pierre et Charles (alias Ours), ont composé et joué la musique, une pop-folk mâtinée de blues avec banjo, guitare slide et arrangements léchés. Des ritournelles élégantes qui collent parfaitement à la voix nonchalante de ce dandy mélancolique.

Alain Souchon Âme fifties (Parlophone/Warner Music) 2019
Site officiel / Facebook / Instagram