Sylvie Vartan chante pour l’Ukraine

Sylvie Vartan, au Grand Rex, à Paris, en avril 2018. © Edmond Sadaka / RFI

Sylvie Vartan vient de sortir un mini-album en soutien à l’Ukraine, Odessa. Il contient 5 titres : quatre de ses classiques, ainsi qu’une reprise en live d’un titre mythique de John Lennon. Les bénéfices seront entièrement reversés par le biais de l’Unicef au peuple ukrainien.

Si la chanteuse de 77 ans est à ce point touchée par ce que vivent les Ukrainiens, c’est parce qu’elle-même a vécu une situation un peu similaire dans sa jeunesse. D’origine bulgare, et alors âgée de 8 ans, elle avait fui avec sa famille la dictature de son pays, à l’époque sous occupation soviétique. "Aujourd’hui, les images de ces populations ukrainiennes sous les bombes en train de fuir au péril de leur vie ont ravivé en moi des douleurs très anciennes. Et même si la situation était très différente pour moi - nous ne fuyions pas une guerre, mais une dictature brutale -  je comprends le ressenti du peuple ukrainien. Vous savez, on ne guérit jamais de son enfance", déclare à RFI Sylvie Vartan qui vit actuellement à Los Angeles. 

Ce mini-album contient donc cinq titres, à commencer par La Maritza, l’un de ses plus grands succès (dont le texte est signé Pierre Delanoë). La version qui figure sur le disque est un enregistrement public réalisé à la salle Pleyel en 2011. La chanteuse était alors accompagnée par l'Orchestre symphonique de Bulgarie.

Le titre Odessa, qu'elle a chanté pour la première fois sur son album Sensible en 1998 a été réenregistré spécialement à Paris le 12 avril dernier. "C’est l’histoire d’une femme qui quitte son compagnon pour Paris, mais dont le cœur reste à Odessa. Cette chanson parle d'exil, de résilience et de liberté comme beaucoup de mes chansons".

© Scotti Brothers Records "Odessa" (Sylvie Vartan chante pour l'Ukraine)

Le titre Le Bleu de la mer Noire (écrit pour elle par Clarika), l'un des derniers du répertoire de l'artiste, figure également sur le CD, tout comme Nicolas (1979) où elle évoque un amour d’enfance. Sylvie Vartan a également choisi de chanter à nouveau Imagine, chanson mythique de John Lennon. "Je l’avais interprétée en octobre 1990 à Sofia. C’était la première fois que je revenais en Bulgarie, après la chute du mur de Berlin. J’ai vu le désespoir des habitants à ce concert, leurs larmes. Cette version live est très forte. C’est pour cela que je l’ai choisie pour ce mini-album."

Et ce n’est pas un hasard évidemment si l'artiste s’est adressée à l’Unicef pour mener à bien ce projet "Ils mènent des actions admirables. Être patronnée par eux, c’est une garantie de savoir que tous les fonds seront gérés par eux et qu’ils iront bien au peuple ukrainien. Je suis heureuse d’être à leur côté en pareille circonstance".

Sylvie Vartan Odessa (Scotti Brothers Records / Sony Music) 2022
Site officiel / Facebook / Twittter / Instagram / YouTube 

A lire aussi sur rf.fr : toute l'actualité de l'Ukraine et le suivi de la guerre en Ukraine au jour le jour

Site officiel de l'Unicef