Air, 20 années en apesanteur

Le groupe Air en studio © Pablo Orroyo

Air, le duo aux orchestrations et aux mélodies planantes, revient sur ses 20 années de musique, qui a peu vieilli. L’occasion de réentendre avec ce double album Twentyears, quelques classiques et de redécouvrir quelques raretés, alors que le duo n’a pas sorti d’album depuis Le Voyage dans la Lune.

Air fut l’un des groupes français les plus connus au monde de ces vingt dernières années avec les Daft Punk, autre duo apparu au mitan des années 90. Comme le duo masqué, Air a été étiqueté "French touch", ce renouveau électronique de la musique française qui a séduit aux quatre coins du globe.

Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin se sont rencontrés à Versailles. Le premier titre publié sous le nom de Air est paru dès 1995, Modulor Mix, composé par Nicolas Godin, qui se destinait à l’architecture, vite rejoint par Jean-Benoît, qui lui a abandonné l’enseignement. Le duo connaîtra le succès dès son premier album, Moon Safari, en 1998. Pourtant, il creuse son sillon singulier, loin de la house et de la techno qui font la French touch d’alors. Air a publié au total neuf albums studio.

Classiques

Une anthologie sur un double CD en 2016 ? L’idée peut paraître saugrenue à l’heure du téléchargement ou de l’écoute en ligne. Le premier disque ne recèle aucune surprise pour le fan du duo, très peu pour les auditeurs moins familiers des ambiances éthérées du groupe versaillais.

Twentyears s’adresse peut-être aux moins de vingt ans curieux qui peuvent ne pas connaître Air. Il s’ouvre avec le classieux et vaporeux La Femme d’argent, que l’on avait découvert sur le premier album du duo. D’ailleurs, ce premier disque compte cinq titres issus de leur premier album (Sexy Boy, All I Need, Kelly Watch the Stars…) et autant tirés de l’album Talkie Walkie paru 2004 (Cherry Blossom Girl, Alpha Beta Gaga, Alone in Kyoto…), sans doute les deux meilleurs disques du groupe.

La magnifique bande originale du premier film de Sofia Coppola, The Virgin Suicides, n’y figure qu’avec le titre Playground Love. Peu de découvertes donc, plutôt un retour sur des classiques. Perfectionniste, le duo a laissé ces dernières années très peu de titres au placard, préférant peaufiner chaque morceau plutôt que d’en créer de multiples.

Raretés

Le second disque de Twentyears comprend raretés et inédits. Sur les 14 titres, six ont déjà été commercialisés, mais on découvre avec curiosité et plaisir The Duelist, avec Charlotte Gainsbourg et Jarvis Cocker derrière le micro, des cuivres éthiopiens sur Adis Abebah, titre issu de la bande originale du film Quartier Lointain, ou encore The Way you Look Tonight, titre sépulcral.

Pourtant, le duo a publié quelques albums peu connus, comme celui composé pour accompagner les lectures de l’écrivain italien Alessandro Baricco (City Reading, 2003), l’expérimental Le Voyage dans la Lune, une pièce pour harpe japonaise (2007), ou encore l’ultra rare Music for Museum, commandé en 2014 par le Palais des Beaux-Arts de Lille (1000 exemplaires uniquement en vinyles).
Enfin, à ce double disque s’ajoute une Super Deluxe Edition, qui comprend neuf remixes réalisés par Air sur un troisième CD. On y découvrira avec curiosité leurs versions de titres de David Bowie, Depeche Mode ou Ollano. Des titres forcément moins personnels que leur propre musique.

Intemporel

Cette anthologie nous permet de revenir dans les mondes de Air, de se laisser hypnotiser par l’indolence de leurs arrangements, par leurs mélodies en apesanteur si entêtantes, ou par leurs orchestrations très référencées et travaillées. Air a bien vieilli, voire n’a pas vieilli, tant sa musique pop se joue des époques, sonnant parfois années 60, parfois plus futuriste, toujours en apesanteur. De quoi donner envie de s’envoler dans les méandres de leur discographie, parmi des disques ou des titres un peu délaissés.

Depuis plusieurs années, le duo n’en était plus un. Jean-Benoît a formé les groupes Darkel, Tomorrow's Wold et Starwalker. Nicolas, lui, a sorti un album solo l'année dernière, Contrepoint, inspiré par Jean-Sébastien Bach.

De retour sur scène pour une tournée internationale, le duo surprend encore moins en festivals, interprétant fidèlement une dizaine de tubes (Sexy Boy, Don’t Be Light, Playground Love…). Le duo reviendra-t-il en studio ? Un nouvel album de Air est-il possible ? Non, assurent Nicolas et Jean-Benoît, qui estiment que la fraîcheur et la spontanéité musicales de leurs débuts, est derrière eux, tout en estimant qu’en traçant chacun sa voie en solo leur permettra de mieux se retrouver…

Air Twentyears (Aircheology/Warner Music) 2016

Site officiel de Air
Page Facebook de Air