La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité.

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Avec Arnaud Rebotini, la house music comme arme de combat

Arnaud Rebotini. © Q. Caffier

La rencontre avec Arnaud Rebotini pour la bande originale du film 120 battements par minute.

120 battements par minute, c’est le titre du film de Robin Campillo, qui retrace les combats d’Act Up-Paris, entre 1991 et 1995. Le sida tue alors dans l’indifférence générale, et les actions coup de poing d’Act Up sont réprimandées par les autorités. Séropositifs ou non, engagés, révoltés, ils se mettent en quête de visibilité publique et politique dans un mouvement festif, dans lequel la house music a joué un rôle-clé.
Au service de cette énergie solaire, une bande originale composée par Arnaud Rebotini qui rend hommage au poids de la culture clubbing, dans la consolidation d’une communauté, et d’un combat pour la dignité.