La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité.

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Dominique Blanc-Francard, le magicien des studios

La pochette de l'album de Dominique Blanc-Francard «It's a teenager dream». © DR

La rencontre avec Dominique Blanc-Francard pour son nouvel album « It's a teenager dream ».

Rediffusion de l'émission du 29 juin 2016.

Pour fêter ses cinquante ans de production musicale, Dominique Blanc-Francard a imaginé « It's a Teenager Dream », un album de reprises de tubes internationaux des années 60, par des grands noms de la chanson française, toutes générations confondues. Pour résumer, depuis les années 60, il s'est toujours trouvé là où il fallait être dans la sphère musicale. Il était, par exemple, de l'aventure extraordinaire du Château d'Hérouville, dans le Val-d'Oise. Il y a enregistré et produit des stars telles que T. Rex, Pink Floyd, The Grateful Dead, Cat Stevens ou Elton John. Là, il a côtoyé d'autres grands noms de la production comme le légendaire Tony Visconti. Pour son dernier disque, il a choisi des artistes qu'il aime, de Françoise Hardy à Élodie Frégé, en passant par Adamo, Carla Bruni, son fidèle Stéphane Eicher, et même Hubert Mounier. Il a proposé à chacun de reprendre un tube ou un classique des années 60. Et plutôt que de les moderniser, il en a conservé le son et l'esprit d'origine. Blanc-Francard se contente, si l'on peut dire, de leur offrir une cure de jouvence technique. Ses talents de magicien de la console, alliés à des choix parfois étonnants, font des miracles.

« Les âmes perdues », c'est le titre du dernier disque de Christophe Panzani. Ce saxophoniste qui joue du hip-hop aux côtés de Guts et Hocus Pocus, mais aussi du jazz avec Carla Bley et Anne Pacéo, nous emmène dans la maison de ses amis pianistes pour des musiques intimes. Rencontre entre Antoine Lalanne-Desmet et Christophe Panzani chez le musicien à Paris.