La Bande passante, une maison où la musique résonne à tous les étages. La Bande, avec ses chroniqueurs et ses invités, proposent chaque soir la bande son de la planète musicale. Dès la porte d’entrée, nous vous accueillons avec la nouveauté du jour. Puis, nous vous promenons de pièce en pièce, du salon à la chambre, en passant par la cave ou le grenier, histoire de découvrir un vieux tube, rencontrer la nouvelle chanteuse glamour ou l’artiste qui franchira le pas de la porte demain ! La chanson francophone est à l’honneur, mais sans exclusivité.

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Yves Bigot explore le paradoxe du rock français

Yves Bigot. © Christophe Guibbaud

Rencontre avec Yves Bigot, auteur du livre Je t'aime, moi non plus.

Rediffusion de l'émission du 2 novembre 2016.

Depuis le début des années soixante, tous les chanteurs et les groupes français sont les enfants croisés de la chanson française et du rock, de Brassens et de Dylan, de Brel et des Beatles, de Ferré et de Hendrix. Qu’ils veuillent et le reconnaissent ou non. C’est cette dualité, cette double paternité écrasante, que le livre d’Yves Bigot Je t'aime, moi non plus, analyse, explore, constate et commente, le plus souvent en compagnie des artistes concernés. Ce faisant, ce livre rappelle le dialogue parfois musclé, souvent antagoniste, mais la plupart du temps fraternel, entre l’auteur, journaliste à Libération, Rolling Stone, Europe 1, France-Inter, pour « Les Enfants du rock » et « Rapido », et ces artistes.

Ce week-end, un choeur de 900 choristes concluait le Festival Nuits de Champagne à Troyes, dans l'est de la France. Comme chaque année, un compositeur interprète y était à l'honneur et, cette fois-ci, c'était Pascal Obispo. 700 collégiens du choeur l'Aube à l'Unisson ont donc ouvert le festival, en chantant Pascal Obispo, Antoine Lalanne-Desmet était dans les coulisses...