Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Salif Keita, la voix du Mandingue

Interprète hors norme, Salif Keita chante depuis 40 ans le Mali, son pays, sa culture, mais aussi l'amour et les tribulations d'un quotidien parfois mouvementé, toujours sincère.
 

Noble de naissance, descendant du fondateur de l'empire mandingue au XIIIe siècle, l'illustre Soundjata Keita, Salif est né sur les bords du fleuve Niger, à Djoliba.
Arrivé dans la capitale Bamako pour y étudier et devenir professeur, il épouse l'effervescence artistique des années d'indépendance.
En 1969, il participe à la fondation du Rail Band du Buffet-hôtel de la Gare de Bamako, un formidable orchestre de danse. Sa voix irrésistible participe à la redécouverte d'un patrimoine culturel inouï et à l'expression d'un continent en pleine modernisation.
Quelques années plus tard, Salif Keita rejoint la formation rivale, Les Ambassadeurs du Motel, où sa carrière prend une nouvelle direction, sous l'égide de son ami guitariste et chef d'orchestre Manfila Kanté. À Abidjan, ils enregistrent le sublime "Mandjou", l'une des plus belles chansons africaines.
Plébiscité par Sékou Touré, le président guinéen, Salif Keita renoue avec l'authenticité culturelle du pays mandingue. Il faut attendre l'album Soro en 1987 pour que l'Europe, en pleine vague afro-pop, découvre enfin ses talents vocaux exceptionnels.
Dès lors, Salif Keita ne cesse de collaborer avec les plus grands, à travers le monde. Le succès universel de Moffou en 2002 le consacre définitivement.
Dans son dernier ouvrage, "Salif Keita, la voix du Mandingue" (Ed. Demi-Lune), notre invité, le journaliste Florent Mazzoleni, dresse le portrait d'un chanteur et compositeur exceptionnel qui incarne toute la générosité de la musique mandingue.

http://salif-keita.artiste.universalmusic.fr/

http://www.editionsdemilune.com/

Facebook/Twitter édition