Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Courtney Pine

Depuis plus de 20 ans, le saxophoniste et clarinettiste britannique, Courtney Pine, repousse perpétuellement les frontières de l’improvisation jazz. En 1987, son premier album, « Journey to the urge within », avait suscité l’intérêt d’un large public quand les critiques, visiblement irrités par tant d’audace, avaient boudé les harmonies soyeuses et inventives de ce jeune virtuose. Cet affront fût pourtant le point de départ d’une aventure inédite qui emmènera Courtney Pine sur les chemins de l’expérimentation débridée et assumée.

L’Angleterre n’étant pas un territoire profondément attaché à l’expressivité du jazz, l’espace restait, de fait, totalement ouvert aux sonorités nouvelles issues de « L’épopée des Musiques Noires ». C’est ainsi que Courtney Pine se laissa guider par ses envies les plus folles, et devînt, en quelques années, un ardent défenseur du métissage culturel interethnique.

Né en 1964, de parents jamaïcains, il fût très vite bercé par les effluves du peuple noir, et comprit assez rapidement l’importance de croiser les genres. Les évolutions technologiques, et l’irruption d’une scène électro à Londres, au tournant des années 90, firent basculer son univers jazz dans un océan de possibilités mélodiques inouïes. « Modern Jazz Stories », « Underground », « Back in the Day » seront les échos de ses trouvailles stylistiques uniques qui firent le lien entre la tradition et la modernité.

Aujourd’hui, Courtney Pine soigne avec rigueur la ligne musicale qu’il entend garder. Son dernier album, « Transition in Tradition » (Destin-e Records), rend hommage à Sidney Bechet, saxophoniste et clarinettiste de renom, dont il ressent l’influence jusque dans ses propres compositions. A travers les âges, l’esprit d’ouverture d’un musicien de La Nouvelle Orleans rejaillit, outre atlantique, dans l’expressivité d’un instrumentiste londonien.

La force émotionnelle du jazz a conquis la planète toute entière, et Courtney Pine entend le clamer haut et fort !

http://www.courtneypine.co.uk/

Facebook/Twitter édition