Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Hommage à Hank Jones

Le 16 mai 2010, le pianiste Hank Jones disparaissait à l’âge de 91 ans. Né le 31 juillet 1918 à Vicksburg dans le Mississippi, il a accompagné la destinée des plus grandes figures de l’histoire du jazz, Charlie Parker, Ella Fitzgerald, Louis Armstrong, Frank Sinatra, Miles Davis, Sarah Vaughan, Abbey Lincoln, et même… Marilyn Monroe en 1962, lors de cette fameuse prestation au Madison Square Garden de New York durant laquelle elle interpréta un « Happy Birthday » resté célèbre en l’honneur du Président Kennedy.


© Jimmy Katz

Hank Jones

fût de toutes les aventures du jazz. Son jeu délicat et sa personnalité affable lui ont ouvert les portes de la renommée internationale. Comme ses deux frères, Thad Jones et Elvin Jones, il a su se rendre indispensable et trouver sa voie dans « L’épopée des Musiques Noires ».

Pendant des décennies, Il a magnifié le répertoire de ses contemporains, Benny Goodman, Lionel Hampton, Stan Getz… Et tant d’autres ! Son dernier passage à Paris remonte à septembre 2009. Il avait accepté l’invitation de l’organiste malien, Cheick Tidiane Seck, avec qui il avait enregistré jadis l’album « Sarala », témoignage vibrant de l’universalité musicale de l’âme noire.

Son dernier album, en duo avec le contrebassiste Charlie Haden, paraîtra dans quelques semaines chez Universal Jazz. Hank Jones avait souhaité se plonger dans les airs Gospel et Negro-Spirituals de son enfance. Ce disque, très attendu, devrait avoir pour titre, « Come Sunday »… Curieusement, Hank Jones nous a quittés un dimanche !

http://www.officialhankjones.com/

© Noctamblues.com

Facebook/Twitter édition