Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Red Holloway

Né en 1927, Red Holloway a traversé des décennies entières de bouleversements sociaux dans « L’épopée des Musiques Noires ». Formidable saxophoniste, il a su adapter son jeu aux différentes époques et aux différents styles qu’il rencontrait en chemin.

D’abord grand amateur de blues (rappelons qu’il grandit en Arkansas dans le Sud des Etats-Unis), il va progressivement ouvrir sa musicalité au jazz, et plus généralement, à la tradition afro-américaine.

Son enthousiasme et sa flexibilité vont lui donner l’opportunité de rencontrer les plus grandes figures du patrimoine noir américain, Willie Dixon, Dexter Gordon, Billie Holiday, Muddy Waters, Sonny Rollins, Lester Young, B.B King, Aretha Franklin, Lionel Hampton, et quelques dizaines d’autres…

En plus de 60 ans de carrière, ce vieux monsieur a croisé la route de tous ceux qui ont écrit l’histoire musicale du peuple noir au XXème siècle outre-atlantique. La liste est si longue que les biographes, eux-mêmes, finissent par s’y perdre. Voilà pourquoi, lorsque des coquilles se glissent dans le grand livre de sa vie, Red Holloway rectifie les erreurs avec un sourire malicieux qui en dit long sur son aventure aux côtés des grands de ce monde. C’est ainsi que l’on apprend au détour d’une conversation que sa rencontre avec John Coltrane fut un heureux hasard, et que son amitié avec George Benson n’a pas duré bien longtemps…

Red Holloway a aujourd’hui 83 ans, et continue de jouer régulièrement aux Etats-Unis et en Europe. Il est l’un des derniers témoins d’une époque où le jazz et le blues exprimaient les aspirations sociales et raciales d’une communauté injustement opprimée, les Noirs d’Amérique. Ce combat et cet engagement citoyen lui ont donné l’énergie de poursuivre inlassablement sa route jusqu’à aujourd’hui.

Il se produira d’ailleurs, du 19 au 22 août 2010, à Chicago, puis du 3 au 19 septembre en Italie et en Allemagne. Souhaitons-lui de belles années de bonheur en musique et une fin de carrière heureuse et sereine !

http://www.redholloway.com/

Facebook/Twitter édition