Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

Du 30 juin au 21 juillet 2019 : Diffusions supplémentaires de L’épopée des Musiques Noires 

  • Le Dimanche à 10h10 (Temps Universel)
  • Le Lundi à 00h10 (Temps Universel)
En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Von Freeman

Né en 1922, cet impétueux saxophoniste a toujours cherché à se distinguer en jouant avec les notes les plus extrêmes ou inattendues. Aux côtés des meilleurs improvisateurs d’hier et d’aujourd’hui, de Charlie Parker à Steve Coleman, il a repoussé les limites du jazz en prenant soin de ne jamais se répéter.

Avec son fils Chico Freeman ou ses anciens camarades de jeu, Dizzy Gillespie, Sun Râ, Andrew Hill, Ahmad Jamal ou Dexter Gordon, Von Freeman a toujours choisi la voie alternative, hors des sentiers battus, ce qui lui valut d’être présenté comme un musicien de Free Jazz, une définition que l’intéressé lui-même trouve quelque peu hasardeuse.

Pendant longtemps, Von Freeman fut un génial accompagnateur, mais il aura fallu le coup de pouce de Chico Freeman, son propre fils, pour que le maître accepte enfin son statut de leader. Ainsi, au début des années 80, Von Freeman réalise soudain combien sa contribution musicale inspire la jeune génération qui ne se prive pas de lui rendre hommage sur scène ou de l’inviter en studio pour saluer 40 ans d’une vie au service d’un art majeur, le Jazz !

Sous l’impulsion de ces héritiers, Von Freeman a donc fait rejaillir toute son expressivité et son génie musical. Il a compris l’importance de transmettre son expérience.

A-t-il été pour autant un innovateur ? Bien qu’il s’en défende, avec l’humilité des grands instrumentistes, on ne peut ignorer aujourd’hui le talent inclassable de cet octogénaire attachant dans « L’épopée des Musiques Noires ».

 

Sites à voir :

http://go54321.tripod.com/vf/vonfreeman.html
http://www.chicofreeman.com/