Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Return to Forever

Depuis la parution de l’album « Bitches Brew » de Miles Davis au tournant des années 70, la planète jazz ne cesse de se redéfinir. Si l’humeur psychédélique d’alors parvînt à unir les cultures, elle transforma également en profondeur « L’épopée des Musiques Noires ». Le Rock, le Funk, le Rythm & Blues, et les rythmes latins furent les nouveaux ingrédients de cet idiome musical qu’on appela « La Fusion ». Le groupe Return to Forever est, sans nul doute, l’un des détenteurs universels de cette formule magique qui bouscula la virtuosité des jazzmen d’antan.

Emmenée par le pianiste Chick Corea, le bassiste Stanley Clarke, et le batteur Lenny White, cette formation à géométrie variable fût, avec Weather Report et Mahavishnu Orchestra, l’un des piliers du courant « Jazz-Rock » au cœur des seventies. 

Réapparu en 2008, après 20 ans d’absence, Return to Forever renoue désormais avec les circonvolutions jazz électriques d’autrefois sans pour autant se complaire dans une relecture stérile des œuvres du passé.  

 

Le nouvel album de ce trio légendaire, « Forever » (Concord/Universal Jazz), est l’aboutissement d’une aventure qui débuta en 1972, il y a bientôt 40 ans, quand le paysage sonore de la communauté hippie redessinait les contours de la Pop-Music à l’échelle internationale. 

 

C’était le temps de l’expérimentation, de l’improvisation, des échanges hasardeux, et de l’innocence juvénile. Cette vision du monde continue de guider les notes inspirées de Return to Forever, à tel point que Chick Corea, Stanley Clarke, et Lenny White ont convié quelques bons amis à les rejoindre en studio, en l’occurrence le violoniste français Jean-Luc Ponty et la chanteuse américaine Chaka Khan, pour tenter l’aventure d’une création spontanée et débridée, comme au bon vieux temps… 

 

 

Rendez-vous cet été pour découvrir ou redécouvrir, « in vivo », les prouesses stylistiques de ces musiciens prodigieux, et notamment le 9 juillet 2011 à l’Olympia à Paris !

http://www.return2forever.com/