Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Roy Hargrove

Le 14 novembre 1996, sur la scène du New Morning à Paris, le contrebassiste Ray Brown déclarait : « Dans l’histoire du jazz, il y eut Louis Armstrong, Dizzy Gillespie, Wynton Marsalis, il faudra désormais compter avec… Roy Hargrove ! ».

Né en 1969, Roy Hargrove n’est pas seulement un instrumentiste de grande qualité, il est aussi un musicien curieux, attaché au patrimoine, et résolument inspiré. Ses nombreux projets en Big Bands, dans l’univers du Hip Hop ou des musiques caraïbes, ses collaborations fructueuses avec d’illustres jazzmen Sonny Rollins, Herbie Hancock, Michael Brecker, Johnny Griffin ou Joe Henderson, l’ont hissé très rapidement au rang de virtuose des années 2000.

A 42 ans, Roy Hargrove a déjà fait paraître 17 albums sous son nom, et a participé sans efforts aux sessions d’enregistrement de ses amis, Erykah Badu, D’Angelo,Jacques Schwarz-Bart, Angélique Kidjo ou Common.

Roy Hargrove vit avec son temps et refuse de se limiter au cadre strict du jazz, il peut s’aventurer dans les musiques latines, le Funk, la Soul-Music ou le Gospel avec la même aisance…

Imprévisible et appliqué, enthousiaste et ombrageux, son humeur changeante épouse l’évolution du paysage musical d’aujourd’hui. Roy Hargrove a la faculté de s’adapter aisément au contexte sonore de ses contemporains.

N’a-t-il pas récemment incarné le trompettiste Chet Baker dans un hommage vibrant rendu sur scène à Marciac, dans le Sud de la France ?

Les 08 et 09 septembre prochain, Roy Hargrove se produira à Paris, au Festival « Jazz à la Villette », l’occasion de découvrir les différentes facettes de ce personnage unique en son genre…

Le site de Roy Hargrove

Le site du festival "Jazz à la Villette"