Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Un Blues afro-européen

Il a été prouvé, certifié, entériné que le Blues est le fruit d’un choc culturel majeur survenu, il y a plusieurs siècles, lorsque les rythmes des esclaves africains commencèrent à nourrir les harmonies des colons européens sur le continent américain. Cette vérité absolue a sûrement guidé les pas de deux musiciens que rien ne devait pourtant réunir.

Justin Adams est producteur, guitariste, évolue dans l’univers du rock, a collaboré avec Robert Plant, Brian Eno, Sinead O’Connor…

Juldeh Camara est un griot, joueur de Ritti et de Kologo, partenaire de Toumani Diabaté, et membre éminent du groupe Ifang Bondi…

Contre toute attente, ces deux virtuoses vont trouver un territoire musical commun : le Blues !

 

C’est chez lui, en Gambie, que Juldeh Camara entend pour la première fois la force expressive de son futur alter-ego. L’album « Desert Road » du Britannique Justin Adams ne quitte pas son lecteur de cassettes, et l’incite à se rendre à Londres pour tenter de rencontrer son héros.

C’est alors le début d’une « épopée » miraculeuse qui unira deux couleurs, deux visions, deux approches complémentaires de la mélodie. Trois disques plus tard, le mariage sonore afro-européen est une réalité, Justin et Juldeh brillent sur les internationales. Soutenu par le label RealWorld de Peter Gabriel, le duo JuJu réaffirme les racines historiques du Blues ancestral.

Leur dernier enregistrement «In Trance» (RealWorld/Harmonia Mundi) est une bonne introduction aux accents métisses du XXIème siècle, et une preuve supplémentaire que l'ouverture appelle la communion d'esprit...

http://realworldrecords.com/catalogue/in-trance/