Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Garland Jeffreys

Tout au long de sa vie, le chanteur Garland Jeffreys a affirmé sa différence à travers un répertoire hybride qui épouse sa singularité culturelle. Ce métis afro-latino-américain a puisé dans ses origines ancestrales pour façonner son écriture et un sens inné de l’interprétation.

Inclassable, ses mots et ses notes reflètent une authentique ouverture d’esprit et une volonté farouche de faire tomber les barrières raciales. Chacune de ses chansons raconte une histoire, une épopée personnelle inscrite dans l’histoire du peuple noir.

De Louis Armstrong à Bob Marley, de James Brown à Bo Diddley, Garland Jeffreys célèbre ses héros en se nourrissant de leurs œuvres.

C’est ainsi qu’il s’illustre depuis 40 ans dans l’univers cosmopolite de New-York, en virevoltant sur les rythmes Blues, Soul, Reggae, Jazz ou Folk.

Malmené par une société inégalitaire, sa destinée deviendra l’expression d’une quête identitaire dont ses nombreux albums en seront l’écho. « Ghost Writer », « Don’t call me Buckwheat » ou le dernier en date « The King of In Between » traduiront cette blessure existentielle d’un homme trop chaleureux pour trouver sa place dans un monde aussi violent et injuste…

Souvent impressionné par les grandes figures du XXème siècle que furent John Fitzgerald Kennedy, Martin Luther King et Malcolm X, Garland Jeffreys veut aujourd’hui célébrer en musique ces icônes universelles qui ont accompagné son quotidien.

Il nous donne rendez-vous le 2 juin 2012 au Divan du Monde à Paris, et le 6 juillet 2012 à Montreux en Suisse pour nous conter son aventure trépidante à la recherche de la plénitude artistique !

http://garlandjeffreys.com/