Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Ray Lema

Le pianiste et chef d'orchestre congolais Ray Lema fut souvent contraint de redessiner les contours de son œuvre, tant son ouverture d'esprit a parfois brouillé les pistes. Profondément attaché à ses racines africaines ancestrales, il ne s'est pourtant jamais interdit d'explorer d'autres univers, d'autres cultures... Bach, Mozart, Fela Kuti ou Herbie Hancock nourrissent avec la même vigueur la musicalité hybride de ce compositeur malicieux qui revendique cet éclectisme utile pour tout créateur inspiré.

Cet atout peut cependant devenir un obstacle quand l'industrie du disque ne parvient plus à identifier un artiste. Les qualités plurielles de Ray Lema ne peuvent se résumer à une définition incontestable ou un genre trop réducteur. Son espace d'expression n'est pas seulement africain. C'est une somme de connaissances qui guide ses choix au quotidien et l'invite à surprendre son auditoire. 
 

Pour son nouvel album, «VSNP - Very Special New Production», Ray Lema fait le pari d'emmener ses partenaires et ses nombreux admirateurs dans un voyage musical où le jazz est le dénominateur commun à toutes ses expériences sonores. Entouré de véritables virtuoses, dont Etienne Mbappé à la basse, il entend raviver la force expressive du peuple noir dans toute sa diversité. 
 

Son retour à Kinshasa, après 30 ans d'absence, fut un choc psychologique majeur et une étape décisive de sa propre destinée. Les fruits de cette quête existentielle rejaillissent désormais dans ses nouvelles compositions. Ray Lema est en paix avec lui-même et milite pour un jazz africain multiculturel et fier !
 

Le 7 février 2013, le New Morning à Paris accueillera respectueusement l'un des maîtres discrets de «L'épopée des Musiques Noires», le trop rare Ray Lema ! 

http://raylema.com/