Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Roland Tchakounté, l'Afrique au cœur du Blues

Si l'on admet communément que le Blues est né à la fin du XIXème siècle dans le sud des Etats-Unis, il est évident que les racines ancestrales de cette forme d'expression séculaire se trouvent sur le continent africain. Le regretté Ali Farka Touré avait d'ailleurs revitalisé l'identité musicale de ses ancêtres depuis Niafunké au Mali.

Pour autant, la réappropriation du Blues n'est toujours pas un réflexe en Afrique. Rares sont les musiciens à revendiquer une filiation assumée. Le chanteur et guitariste camerounais Roland Tchakounté a réussi l'exploit de conjuguer deux vocabulaires sonores bien distincts. La tonalité des pionniers américains et les accents bamiléké de sa terre natale. 

Découvert en France en 2008 grâce à l'album «Waka», salué unanimement en 2010 pour «Blues Menessen», Roland Tchakounté enfonce le clou en 2012 avec «N'Doni». Son ouverture d'esprit et son attitude altruiste nourrissent un répertoire profondément enraciné dans l'âme noire. 

L'influence de John Lee Hooker est indéniable mais, au-delà de la comparaison, il y a une personnalité artistique qui sait manier les mots et les notes pour faire jaillir la vérité historique du Blues. Et l'on se plaît à imaginer les légendes d'antan, Robert Johnson, Skip James, Blind Willie Johnson ou Son House, partager leurs émotions avec ce troubadour africain porteur d'un héritage universel. 

Roland Tchakounté a donc aujourd'hui la lourde responsabilité de perpétuer un message, un discours, une lecture rugueuse, sensible et authentique du Blues. Nul doute qu'il trouvera la force et l'inspiration en puisant à la source, au cœur du continent noir ! 

Rendez-vous le 10 avril 2012 au New Morning à Paris pour nous en convaincre... 

http://www.roland-tchakounte.com/

© Francis Taka Taka/Accent Presse

 

Facebook/Twitter édition