Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Mississippi Blues

Auteur, réalisateur, professeur d'université, photographe, le documentariste William Ferris est aussi un folkloriste passionné par la culture noire. Tout au long des années 60 et 70, il s'est plongé dans le quotidien des Afro-Américains du Mississippi. Là, il a recueilli les témoignages audio et vidéo d'anonymes et de célébrités, dont la destinée souvent tumultueuse nourrit aujourd'hui notre compréhension de la ségrégation raciale outre-Atlantique.

Né à Vicksburg (Mississippi) en 1942, William Ferris est un Américain blanc qui a choisi de partager les soubresauts de la communauté noire à une époque où il était périlleux de lier amitié avec des «citoyens de seconde classe». En toute humilité, William Ferris a, chaque jour, accumulé des documents précieux qui illustrent avec acuité le drame d'une population sacrifiée. Ses études anthropologiques et sa parfaite connaissance de l'histoire du peuple noir lui valent le respect d'artistes et de cinéastes de renom... Quincy Jones, Steven Spielberg, Bertrand Tavernier, B.B King, entre autres, saluent à l'unisson la pertinence de ses travaux. 

Les Editions Papa Guédé présente aujourd'hui en France, «Les Voix du Mississippi», la traduction attendue de son célèbre manifeste «Give my poor heart ease» paru à l'origine en 2009. Accompagné d'un CD et d'un DVD indispensables, cet ouvrage de référence mérite l'attention du grand public car il ne s'agit pas ici d'une simple analyse de la tradition Blues, mais de l'évocation vivace d'un passé peu glorieux quand les exactions policières égratignaient douloureusement l'image conquérante de la grande Amérique.

Mary Gordon, Gussie Thobe, James «Son Ford» Thomas, Bruce Payne, Scott Dunbar, Shelby «Poppa Jazz» Brown, et tant d'autres, ne sont plus désormais des silhouettes fugaces ignorées de tous... Ils sont les héros d'une épopée palpitante dont William Ferris nous dessine les contours depuis plus d'un demi-siècle !

http://amerstud.unc.edu/people-pages/william-ferris/
 

Facebook/Twitter édition