Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Et si Bob Marley était vivant…

Le 11 mai 1981, on apprenait la mort de Bob Marley à l'âge de 36 ans. « Jah » l'avait brutalement rappelé à lui au grand désespoir de ses admirateurs à travers la planète. Depuis cette date funeste, 30 ans ont passé… Mais que serait-il devenu s’il avait vécu ?

Fan de football, il aurait sans doute emboîté le pas de Nelson Mandela venu saluer les 80000 spectateurs du « Soccer City Stadium » de Johannesburg lors de la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Grand humaniste, il aurait sans doute joué les intermédiaires pour tenter de mettre un terme aux émeutes qui ont embrasé Kingston, la capitale jamaïcaine, en mai 2010.
A l’écoute de ses frères d’Afrique, il aurait sans doute envisagé d’agir à sa façon pour dénouer la crise ivoirienne.
Star internationale, il aurait contribué à unir les peuples comme il le fît tout au long de sa brève carrière.

Au-delà de sa musique, toujours actuelle 30 ans après sa mort, son engagement de "combattant de la liberté" trouve une résonance particulière dans notre quotidien.Pourtant, personne n’a su reprendre le flambeau avec autant de force expressive.

Seul Usain Bolt, sprinter multi-médaillé, a conquis le cœur des Jamaïcains. Hors des stades, il s’amuse d’ailleurs à jouer les DJ en remixant les chansons de son illustre compatriote.

S'il était toujours vivant, Bob Marley se serait sûrement réjoui de cette filiation symbolique qui a transcendé le monde de la musique. Après tout, l’âme de Robert Nesta Marley continue peut-être de dicter nos actes au 21ème siècle…

Le journaliste Mathieu Méranville a choisi de défendre ce postulat à travers son dernier ouvrage « Bob Marley est toujours vivant » (Editions Alphée). Il nous invite aujourd’hui à célébrer le plus grand rasta dans "L'épopée des Musiques Noires" !

http://www.bobmarley.com/

 

Facebook/Twitter édition