Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Leadbelly

Leadbelly. © Library of Congress

Né dans les années 1880 en Louisiane, le chanteur et guitariste Huddie William Ledbetter dit «Leadbelly» fut un véritable pionnier dans l'aventure des musiques populaires afro-américaines. Bien que son nom soit méconnu du grand public, son répertoire a fait le tour du monde et a profondément inspiré les grandes figures de la Folk-Music et du Rock. De Harry Belafonte à Little Richard, en passant par Led Zeppelin ou Nirvana, des dizaines d'artistes de tous horizons ont adapté les œuvres de ce troubadour insoumis et rebelle.

© Dixiefrog Records
Jean-Jacques Milteau et Eric Bibb.

En 2015, le guitariste et chanteur américain Eric Bibb a choisi de saluer, à son tour, la mémoire de Leadbelly en compagnie de l'harmoniciste français Jean-Jacques Milteau. Plus qu'un hommage, l'intention de ces deux passionnés d'histoire est de raconter l'épopée d'un homme qui affronta courageusement la ségrégation, la prison et les brimades quotidiennes pour survivre dans un milieu hostile et cruel. La musique fut sa seule échappatoire et lui permit de résister aux humiliations d'un pouvoir oppressif. 

© Library of Congress
Alan Lomax

En 1933, la roue tourne... Deux documentaristes blancs, John et Alan Lomax rencontrent, par hasard, Leadbelly, alors incarcéré dans le pénitencier «Angola» de Saint Francisville en Louisiane. Ils découvrent avec stupeur le talent de ce détenu, auteur de centaines de chansons relatant la condition sociale des Noirs dans l'Amérique raciste du début du XXe siècle. Ils décident d'enregistrer immédiatement cet étonnant personnage pour nourrir les archives de la Bibliothèque du Congrès. Leur intérêt ethnomusicologique fut une aubaine pour Leadbelly, dont les compositions furent ainsi préservées pendant des décennies.
 
Disparu en 1949, Huddie William Ledbetter n'a jamais réellement connu la gloire mais son aura et son patrimoine sonore continuent de susciter curiosité et engouement. Sans le savoir, nous fredonnons tous des mélodies signées Leadbelly. «Black Betty», «House of the Rising Sun», «The Midnight Special», «Goodnight Irene», «Where did you sleep last night?» ou «Rock Island Line» sont des standards universels que les grandes figures de notre temps se sont appropriées.
 

Le nouvel album d'Eric Bibb et Jean-Jacques Milteau est un saisissant témoignage de la force expressive d'une époque et d'un créateur unique dont l'héritage musical intemporel est enfin magnifié. Nous avons pu assister à la genèse de ce projet ambitieux, dont le fruit artistique sera présenté le 6 octobre 2015 à l'Alhambra à Paris.
 
http://www.leadbelly.org/
http://www.ericbibb.com/
http://www.jjmilteau.net/

 

© Library of Congress

Facebook/Twitter édition