Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Shemekia Copeland

Shemekia Copeland. © Sandrine Lee

Invitée par le président Obama, à la Maison Blanche, le 27 février 2012 pour une célébration officielle du répertoire Blues, la jeune chanteuse Shemekia Copeland partageait alors la scène avec ses héros, B.B King, Jeff Beck, Mick Jagger et Buddy Guy, entre autres...

Digne héritière d'une tradition léguée par ses illustres prédécesseurs, Shemekia Copeland porte en elle le message de la communauté afro-américaine. Son père, le regretté Johnny «Clyde» Copeland, figure éminente de la culture Blues, disparu en 1997, lui a définitivement transmis les clés de la réussite. 

Remarquée dès la parution de son premier album, «Turn the Heat up» (Alligator Records), la voix chaleureuse de la demoiselle va très vite susciter l'engouement de la presse et du public. On la compare alors à Aretha Franklin, Koko Taylor ou Etta James... On aurait pu penser que ce tourbillon de références et d'encouragements très flatteurs finisse par bousculer la sérénité de la nouvelle étoile noire, mais Shemekia Copeland est une artiste solide qui, depuis maintenant 15 ans, affirme sa force expressive et mûrit chacune de ses décisions.

© John Hahn
Buddy Guy et Shemekia Copeland.
© John Hahn
BB King et Shemekia Copeland.

Cette détermination lui vaut les éloges de ses aînés et la considération de personnalités majeures dans «L'Epopée des Musiques Noires»... Aujourd'hui très sollicitée, Shemekia Copeland continue d'avancer pas à pas sans se laisser perturber par la pression croissante de sa notoriété grandissante ! Elle nous présente aujourd'hui son nouvel album «33 1/3» (Telarc/Universal), déjà encensé par la critique et ses nombreux fans américains et européens.

En attendant de conquérir d'autres continents, Miss Shemekia Copeland nous donne rendez-vous le 26 novembre 2012 à Paris au New Morning à l'issue d'une tournée française très attendue... Ne manquez pas cette prestation ! Dans quelques années, vous pourrez peut-être déclarer avec un brin de fierté : «J'y étais !»...

http://www.shemekiacopeland.com/

© John Hahn
Shemekia Copeland et Gary Clark Jr.