Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte

Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Passage de flambeau à Montreux

Chico Freeman au Montreux Jazz Club - 9 juillet 2016. © FFJM 2016 - Daniel Balmat

Du 30 juin au 16 juillet 2016, le 50ème Montreux Jazz Festival en Suisse a illuminé les abords du lac Léman, en proposant une affiche particulièrement éclectique où se sont croisées des personnalités aussi diverses que Quincy Jones, Angélique Kidjo, Carlos Santana, Marcus Miller ou Lisa Simone, mais c’est davantage la volonté affichée de donner de l’espace aux jeunes talents qui a rythmé ces 15 jours de célébration musicale effrénée, comme s’il fallait transmettre le flambeau pour que le message des aînés ne finisse pas par se flétrir et bientôt disparaître. Les grands anciens, Miles Davis, Count Basie, Ella Fitzgerald ou Oscar Peterson nous ont quittés, il y a déjà bien longtemps, et leurs héritiers se retrouvent désormais investis d’une mission qu’ils n’avaient peut-être pas choisie ou envisagée : préserver le patrimoine et tendre la main aux plus jeunes.

© FFJM 2016 - Daniel Balmat
Chico Freeman en concert au Montreux Jazz Club en Suisse, le 9 juillet 2016.

Le saxophoniste Chico Freeman (67 ans) perçoit aujourd'hui l’impérative nécessité de créer le lien entre les jeunes pousses et les musiciens de sa génération. Pour que la flamme vitale du jazz ne vacille pas, il faut garder le contact avec les virtuoses de demain. En d’autres mots, rester dans le coup, comprendre l’humeur du moment et s’en inspirer. Conscient de son devoir tutélaire, Chico Freeman exprime naturellement son désir presque instinctif de donner des clés à la jeune génération. Formidable instrumentiste, il sait combien l’exemplarité suscite l’admiration et le respect. Aurait-il pu répondre aux attentes d’artistes aussi divers que Michael Jackson, les Temptations, Tito Puente, Sting, Ray Barretto, Memphis Slim ou Dizzy Gillespie s’il n’avait pas eu la carrure et le talent de servir leur répertoire ?

 

Échanger avec Chico Freeman, c'est se plonger dans l’histoire et ressentir une envie farouche de faire vivre le patrimoine au présent. Sur son dernier album « Spoken into Existence », ce brillant saxophoniste nous invite à imaginer l’avenir en se reposant sur le savoir et l’expérience des aînés. Né en 1949 à Chicago, Chico Freeman aurait pu devenir bluesman, mais son ouverture d’esprit et ses choix éclectiques ont guidé ses pas vers d’autres contrées musicales. Artiste multidisciplinaire, instrumentiste fougueux, saxophoniste délicat, il fait fi des contraintes du marché discographique et s’amuse sans cesse à redessiner les contours de son œuvre en faisant scintiller les musiques afro-planétaires au gré de son humeur. Derrière cette liberté de ton, il y a pourtant un personnage réfléchi qui ne laisse rien au hasard. Il est, certes, un homme libre, mais aussi un virtuose aguerri et rigoureux.
 
L’écho des grands anciens ponctue constamment les albums de Chico Freeman. La sonorité de John Coltrane semble surgir de manière fugace, mais finalement récurrente dans ses compositions. En nous contant son épopée, Chico Freeman sert l’intérêt général, et encourage les jeunes musiciens d’aujourd’hui à persévérer et à croire en leurs rêves les plus fous. Une belle leçon d’altruisme, d’écoute et de partage qui a conquis le public de Montreux, et a peut-être éclairé de futurs géants du jazz...
 
Le site de Chico Freeman 

© FFJM 2016 - Damien Richard
Chico Freeman participe à un atelier et répond aux questions du public au Petit Palais de Montreux - 10 juillet 2016.