Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Take 6 vocalise à Paris

Le 04 décembre 2019, le groupe Take 6 était en concert à La Seine Musicale, en région parisienne. © Joe Farmer

Le groupe Take 6 vit le jour au tournant des années 1980. Ce sextuor vocal composé de chanteurs afro-américains exceptionnels a rapidement fait l’unanimité. Les louanges venaient de toutes parts tant leurs harmonies fascinaient l’auditoire.

40 ans plus tard, ces admirables interprètes de la musique populaire américaine ont reçu 10 Grammy Awards, vendu des millions d’albums et parcouru la planète tout entière. Le 4 décembre 2019, Take 6 était de retour à Paris pour un concert vibrant à l’auditorium de La Seine Musicale. Nous y étions !

C’est à Huntsville en Alabama en 1980 qu’un groupe d’étudiants décide de former un quartet vocal. Ils se feront d’abord appeler les « Gentlemen Estates ». Rejoints par deux autres chanteurs, ils deviennent lors de la signature de leur premier contrat discographique, le groupe Take 6. Dès la parution de leur premier album, la mélodieuse tonalité de leurs six voix suscite l’engouement. L’immense et regretté Al Jarreau dira d’ailleurs : « Take 6 est le meilleur groupe vocal de la planète, à des années-lumière au-dessus de tous les autres ». Profondément enracinés dans la culture gospel, les six virtuoses ne s’interdiront pourtant pas de s’aventurer sur des territoires bien éloignés des cantiques religieux. Cet éclectisme leur ouvrira les portes de la gloire et de la renommée.

© Christian Rose
Claude McKnight, fondateur du groupe Take 6, au micro de Joe Farmer.

Au fil des années, Take 6 croisera la route des plus importantes personnalités de « L’épopée des Musiques Noires ». Ella Fitzgerald, Ray Charles, Whitney Houston, Stevie Wonder, les Ladysmith Black Mambazo, Quincy Jones, Marcus Miller, et tant d’autres, partageront la scène avec ces incroyables acrobates de la voix. Les duels de vocalises raviront le public et feront entrer Claude McKnight, Mark Kibble, Joey Kibble, Dave Thomas, Alvin Chea et Khristian Dentley dans la cour des grands. En 2018, c’est la consécration. Take 6 se mesure à un autre groupe vocal légendaire, Manhattan Transfert. Cette rencontre au sommet sera saluée par un album logiquement intitulé The Summit.

Parallèlement, les six maestros font paraître un nouveau disque, Iconic, qui ne célèbre pas leur imposante notoriété, mais davantage les œuvres historiques qui les ont marqués depuis leurs premiers pas dans le monde de la musique. Les Beatles, Christopher Cross, Éric Clapton, Al Jarreau sont au programme, mais la spiritualité n’est jamais oubliée. Un air traditionnel, « Nothing but the blood », conclut cette récente production comme un clin d’œil aux valeurs sacrées de la musique noire américaine.

© Sono Recording Group (SRG)
Le groupe Take 6.

Pour comprendre l’enthousiasme des fans, il faut avoir assisté à l’une des prestations de ce groupe vocal hors normes, car c’est sur scène que la magie opère. Capables d’adapter n’importe quel grand classique de Michael Jackson, de Pharrell Williams, de Ben E. King ou de Weather Report, ces six incroyables vocalistes parviennent, non sans humour, à vous faire fredonner et frissonner d’un instant à l’autre. Ces gens-là sont des magiciens dont le talent n’a d’égale que la modestie !

Plus d'informations sur le site internet de Take 6.