Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Bob Marley, 40 ans après…

Le livre d’Alain Gardinier. © Joe Farmer/RFI

Le journaliste Alain Gardinier fait paraître aux éditions Gründ, "Bob Marley et la légende du reggae". Fort documenté, ce récit ne nous plonge pas seulement dans l’histoire du plus célèbre chanteur et musicien jamaïcain. Il narre la genèse et l’évolution d’une culture née de la souffrance d’un peuple, suffisamment résilient pour braver les obstacles, et trouver en musique la force de se relever. 

Préfacé par l’illustre chanteuse béninoise Angélique Kidjo, cet ouvrage suit pas à pas la destinée d’un homme confronté à la gloire, aux exigences de l’engagement, aux coups bas et trahisons, à la maladie, à sa propre image. Devenu icône universelle, il prendra conscience progressivement du poids de sa parole. Ses concerts à travers la planète et ses pèlerinages sur la terre africaine auront une portée populaire immense et donneront un sens à sa quête spirituelle et humaniste. S’il n’accorda aucun crédit aux tentatives de récupérations politiques que son aura suscitait, Bob Marley connaissait la force des symboles. Lorsqu’il parvint à réunir sur scène, le 22 avril 1978, les deux ennemis jurés de la société jamaïcaine, Michael Manley et Edward Seaga, lors du fameux "One Love Peace Concert" de Kingston, il s’éleva au-dessus des antagonismes et chercha l’unité dans un pays en proie aux dissensions et violences urbaines. 

© Joe Farmer/RFI
L’un des chapitres ludiques et informatifs de "Bob Marley et la légende du reggae".

Ce tableau d’un peuple en crise, dépeint par Alain Gardinier, ne doit pas éluder la richesse d’une île, d’une communauté caribéenne vaillante, de ses rites et de ses codes. "Bob Marley et la légende du reggae" est aussi l’occasion de faire un pas de côté quand le quotidien crée une identité. Les dreadlocks, les sound-systems, les recettes Ital, les chaussures Clarks, sont des repères anodins mais si significatifs. Tous ces éléments constituent les fondements unitaires d’une nation attachée à ses valeurs. C’est, en filigrane, le propos de ce livre documenté, imagé, ludique qui conjugue la grande et la petite histoire scellées l’une à l’autre. Comment dissocier le football de la vie heureuse et malheureuse de Bob Marley ? Comment ne pas évoquer cette passion sportive qui aura raison de sa santé ? Comment ne pas évoquer ce match du 9 mai 1977 à Paris ? Comment ne pas regretter qu’il se blessa à l’orteil ? Comment ne pas s’interroger sur les conséquences mortelles de cette plaie mal soignée ? Alain Gardinier déroule le fil des événements, assemble les pièces du puzzle et conte une épopée au rythme de ses soubresauts. 

© Joe Farmer/RFI
L’inéluctable chapitre signé Alain Gardinier.

Bob Marley disparaît le 11 mai 1981 à l’âge de 36 ans. Il est aujourd’hui essentiel que son héritage musical et son message résistent à l’érosion du temps. Alain Gardinier l’a compris et donne la parole, à l’issue de son périple littéraire, à David Cairol. Ce jeune auteur-compositeur-interprète français eut le bonheur, en février 2020, de se rendre à Kingston avec le secret espoir de rencontrer, et pourquoi pas, de jouer avec les contemporains de Bob Marley. Son rêve deviendra réalité. La transmission se poursuit donc, elle se lit avec délectation et s’entend même dans les mots choisis d’un auteur passionné… 

Le site de Bob Marley

Le site d'Alain Gardinier

Facebook/Twitter édition